Sciences Po dé­mé­na­ge­ra à la Ma­nu­fac­ture des ta­bacs

L'Édition Toulouse de La Tribune - - Enquête -

À Tou­louse, le dé­mé­na­ge­ment de Sciences Po est un serpent de mer... Un su­jet sen­sible qui fait par­tie des pro­jets im­mo­bi­liers de l'uni­ver­si­té Tou­louse 1 Capitole. L'éta­blis­se­ment, si­tué rue des Puits-creu­sés et dont les lo­caux sont vé­tustes, de­vait dé­mé­na­ger sur le site du Ba­zacle, quai Saint-pierre, dans un bâ­ti­ment neuf de 5 000 mètres car­rés des­si­né par l'agence d'ar­chi­tec­ture GGR. Mais, en 2014, le pro­jet a été aban­don­né après l'avis dé­fa­vo­rable au per­mis de construire don­né par le maire de Tou­louse Jean-luc Mou­denc. Par­mi les so­lu­tions de re­lo­ge­ment pro­po­sées par la Mai­rie fi­gu­rait no­tam­ment une ins­tal­la­tion sur le site de l'en­si­ca, à Jo­li­mont.

« Ce n’était pas une bonne idée », confie au­jourd'hui Co­rinne Mas­ca­la, pré­si­dente de l'uni­ver­si­té. Pour Phi­lippe Raim­bault, qui por­tait ce pro­jet alors qu'il était di­rec­teur de Sciences Po, ce dé­mé­na­ge­ment non abou­ti reste « sa plus grande dé­cep­tion » . Par un jeu de chaises mu­si­cales, L'IEP se­ra fi­na­le­ment re­lo­gé à la Ma­nu­fac­ture des ta­bacs, dès que les étu­diants de la Tou­louse School of Eco­no­mics au­ront em­mé­na­gé dans leurs nou­veaux lo­caux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.