Gi­roud, c’est un choix

C’est bien sur dé­ci­sion tech­nique et non bles­sure que l’at­ta­quant de Chel­sea se­ra sur le banc face à l'Aus­tra­lie, de­main.

L'Équipe - - COUPE DU MONDE 2018 - H. De., D. D.

KAZAN ( RUS) – Quand, mer­cre­di mi­di, les cha­subles ont été dis­tri­buées dans le stade d’en­traî­ne­ment de Gle­bo­vets, Oli­vier Gi­roud est tom­bé des nues. L’at­ta­quant, 4e meilleur bu­teur de l’his­toire de l’équipe de France ( 31) de­puis son but face à l’Ir­lande ( 2- 0) le 28 mai, ne s’at­ten­dait vrai­ment pas à prendre place sur le banc de­main face à l’Aus­tra­lie. Son sta­tut en sé­lec­tion et son ef­fi­ca­ci­té le pré­ser­vaient, sur le pa­pier, de ce dé­clas­se­ment. Les rai­sons étaient dif­fuses alors. L’an­cien Mont­pel­lié­rain payait- il aus­si sa large plaie à la tête consé­cu­tive à un choc violent face aux États- Unis ( 1- 1, sa­me­di) ?

De­puis plu­sieurs heures, la ré­ponse est claire. Si Gi­roud ne dé­fie­ra pas les Aus­tra­liens, c’est bien en rai­son d’un choix tech­nique de la part du staff. Une dé­ci­sion non mo­ti­vée pour l’ins­tant, qui a mar­qué l’in­té­res­sé. Il est ap­pa­ru très dé­çu mais com­ba­tif et dé­ci­dé à ren­ver­ser la dy­na­mique fa­vo­rable à Ous­mane Dem­bé­lé.

L’as­so­cia­tion du Bar­ce­lo­nais avec Kylian Mbap­pé et An­toine Griez­mann ap­pa­rais­sait na­tu­relle aux yeux des ob­ser­va­teurs de­puis des jours. Au moins du­rant les séances. Pa­ral­lè­le­ment, Gi­roud au­ra payé cher son iso­le­ment et l’ab­sence de re­la­tion tech­nique avec le duo Gri­zouM­bap­pé face aux États- Unis.

L’autre prin­ci­pale « vic­time » de la ré­vo­lu­tion de Des­champs – Blaise Ma­tui­di – ap­pa­rais­sait lui aus­si, ces der­nières heures, mar­qué par ce choix. Chez lui aus­si, la sur­prise était to­tale. Un état d’es­prit maus­sade qu’il ne dif­fu­sait pas lors de la séance ma­ti­nale lé­gère faite à l’hô­tel des Bleus. En fin de jour­née, l'équipe de France a pris l’avion pour re­joindre Kazan où elle est ar­ri­vée à 19 heures.

Un avion où fi­gu­rait bien Dji­bril Si­di­bé. L’état du Mo­né­gasque a in­quié­té ces der­niers jours car, tou­ché au ge­nou droit – qui a gon­flé –, l’an­cien Troyen n’a pu par­ti­ci­per à trois en­traî­ne­ments. Son état de forme lors des séances mer­cre­di et hier a ras­su­ré le staff des Bleus. Et l’a convain­cu de l’in­té­grer au groupe pour le Mon­dial. Les Bleus s’en­traî­ne­ront ce mi­di à Kazan.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.