Le Graët conforte Des­champs

L'Équipe - - COUPE DU MONDE 2018 - D. D.

Noël Le Graët a ré­ité­ré hier sa confiance à Di­dier Des­champs en des termes qui ne laissent pas beau­coup de place à l’in­ter­pré­ta­tion. À la ques­tion de sa­voir si le sé­lec­tion­neur, dont le contrat court jus­qu’en 2020, res­te­rait en place dans l’hy­po­thèse d’un ac­ci­dent en Rus­sie, le pré­sident de la FFF a ré­tor­qué : « Ab­so­lu­ment. » Puis il a dé­ve­lop­pé : « Il faut être clair dans ce que l’on fait. Un en­traî­neur doit être sé­cu­ri­sé dans une com­pé­ti­tion comme celle- là. Di­dier mé­rite le plus pro­fond res­pect. Il n’a dans son contrat au­cune ligne né­ga­tive. J’at­tends qu’il soit res­pon­sable de cette équipe jus­qu’à cette date ( 2020). » De­puis la no­mi­na­tion de Des­champs à la place de Laurent Blanc, en juillet 2012, Le Graët s’est tou­jours éver­tué à dé­fendre la so­li­di­té de son couple avec le sé­lec­tion­neur. Son point presse d’hier a un peu plus ren­for­cé cette idée et com­blé la brèche mé­dia­tique créée par la ré­cente dé­mis­sion de Zi­né­dine Zi­dane du Real Ma­drid.

Noël Le Graët, le pré­sident de la FFF, à la confé­rence de presse des Bleus, hier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.