Tom­bés bien bas

Les Al­le­mands ne par­viennent pas à se re­le­ver de leur Coupe du monde : écra­sés par les Pays- Bas, ils sont dé­sor­mais me­na­cés de re­lé­ga­tion en Ligue des na­tions.

L'Équipe - - FOOTBALL - DA­VID FIOUX

Ro­nald Koe­man s’est conten­té de le­ver les bras au ciel sur le banc, dans une joie écla­tante mais sans ex­cès. Mal­gré la vic­toire de son équipe ( 3- 0), le sé­lec­tion­neur des Pays- Bas n’a pas res­sen­ti le be­soin de s’em­pa­rer d’un maillot al­le­mand pour faire mine de s’es­suyer le der­rière, comme il l’avait fait en de­mi- fi­nale de l’Eu­ro 1988, après avoir bat­tu la RFA sur la route du titre ( 2- 1). L’an­cien dé­fen­seur néer­lan­dais à la frappe de mule s’est as­sa­gi et il pré­fère sa­vou­rer la re­nais­sance du foot­ball de son pays plu­tôt que l’ef­fon­dre­ment du ri­val his­to­rique.

Les Pays- Bas n’ont par­ti­ci­pé à au­cun des deux der­niers tour­nois ma­jeurs, mais ils semblent sur la voie du re­dres­se­ment, loin d’être ri­di­cules dans cette Ligue des na­tions, pen­dant que la Mann­schaft conti­nue de s’en­fon­cer. Il y a trois mois en­core, l es Al l emands étaient cham­pions du monde et do­mi­naient le clas­se­ment de la FI­FA. Au­jourd’hui, ils ont pas­sé l’étoile qui brille à la France et ne pointent plus qu’au dou­zième rang de la hié­rar­chie mon­diale. C’est un grand plon­geon, presque une des­cente aux en­fers, et la chute ne semble pas de­voir s’ar­rê­ter, dans la li­gnée de la pire Coupe du monde de leur his­toire. Éli­mi­née au pre­mier tour en Rus­sie, l’Al­le­magne ne sait plus ga­gner et elle n’ar­rive même plus à évi­ter de perdre.

Ma­nuel Neuer dé­pas­sé

La dé­faite d’hier a de quoi ré­su­mer les maux qui la hantent. Il y a d’abord cette in­ef­fi­ca­ci­té of­fen­sive qu’elle traîne comme un bou­let : lors des douze der­niers matches, les joueurs de Joa­chim Löw n’ont mar­qué que dix buts et au­cun mi­racle n’a eu lieu hier à Am­ster­dam, alors que les oc­ca­sions ont été là, par Tho­mas Mül­ler ( 18e, 38e), Leroy Sa­né ( 65e) ou Ju­lian Drax­ler ( 70e).

Il y a aus­si cette fra­gi­li­té dé­fen­sive sur les contres, que les PaysBas ont par­fai­te­ment ex­ploi­tée en plan­tant leurs deux der­niers buts, cette frac­ture men­tale qui se ré­vèle face aux évè­ne­ments contraires et puis, en­core, cette faillite des cadres qui ont fait les suc­cès ré­cents de l’équipe. Hier, c’est Ma­nuel Neuer qui a lâ­ché, dé­pas­sé sur la sor­tie aé­rienne qui a abou­ti à l’ou­ver­ture du score de Vir­gil Van Dijk sur un cor­ner ( 30e).

Ce­la fai­sait alors une courte avance pour les Pays- Bas et Joa­chim Löw au­rait to­lé­ré que le score en reste là, lui qui avait dit ne pas faire de la Ligue des na­tions une prio­ri­té ab­so­lue. « Si nous avions per­du 1- 0, le ré­sul­tat au­rait été O. K., mais les deux der­niers buts en­cais­sés rendent le ré­sul­tat mau­vais, n’a pu que consta­ter le sé­lec­tion­neur al­le­mand, dé­sor­mais sou­mis à une in­tense pres­sion. C’est une dé­faite lourde et dé­ce­vante, par­ti­cu­liè­re­ment par son am­pleur. Nous avions le match sous contrôle dans la pre­mière de­mi- heure. »

Le pro­blème, c’est que son équipe ne l’a ja­mais ré­cu­pé­ré, même si la double en­trée pré­coce de Sa­né et Drax­ler ( 57e) a fait un peu de bien dans les in­ten­tions de jeu. Mais Löw a alors tel­le­ment chan­gé, avec en­core l’ap­pa­ri­tion de Brandt ( 68e), qu’il n’a pas pu faire au­tre­ment que de lais­ser Jé­rôme Boa­teng souf­frir en dé­fense sur les contres, alors qu’il pou­vait à peine cou­rir, tou­ché à un mol­let. Le joueur du Bayern se­ra sans doute ab­sent face aux Bleus, mar­di, au Stade de France, où la Mann­schaft ( 1 point en deux matches) de­vra se re­prendre pour évi­ter la re­lé­ga­tion qui se pro­file dans cette Ligue des na­tions. Du som­met du foot­ball mon­dial à la D 2 eu­ro­péenne, le che­min ne semble plus si long.

87e mi­nute de jeu : Mem­phis De­pay trompe Ma­nuel Neuer et ins­crit le deuxième but des Néer­lan­dais, de­vant les Al­le­mands Jé­rôme Boa­teng et Jo­shua Kim­mich, im­puis­sants.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.