Marie-Do­mi­nique Breuil sé­lec­tion­neuse de Blanches du Mas­sif Cen­tral

La Gazette de la Haute-Loire - - L'info De La Semaine -

■ As­so­ciée à Clément Gon­tard au sein du Gaec des Ovanches si­tué dans le ha­meau de Thé­ze­nac au­des­sus de Bas­en­Bas­set, Marie­Do­mi­nique Breuil est ce que l’on ap­pelle une pas­sion­née. Il suf­fit de la re­gar­der s’oc­cu­per de ses bre­bis pen­dant quelques mi­nutes pour com­prendre qu’il s’agit de bien plus que d’un simple tra­vail. La passion de l’éle­vage et plus par­ti­cu­liè­re­ment de la sé­lec­tion des bêtes pour en amé­lio­rer les cri­tères gé­né­tiques via une re­pro­duc­tion contrô­lée et rai­son­née, la Bas­soise l’a dé­ve­lop­pé dès sa jeu­nesse.

Un tra­vail en ré­seau

« Je suis is­sue d’une fa­mille d’éle­veurs et j’ai tou­jours vu faire de la sé­lec­tion. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait avant d’être agri­cul­trice en tra­vaillant à Cler­mont­Fer­rand au­tour de la qua­li­té du lait », ex­plique Marie­Do­mi­nique Breuil.

De­puis 20 ans et son ins­tal­la­tion à Thé­ze­nac, elle s’im­plique pour dé­ve­lop­per la race Blanche du Mas­sif Cen­tral. Un tra­vail qui se fait en ré­seau via l’or­ga­nisme de sé­lec­tion de Races ovines des mas­sifs (ROM). Cette struc­ture gère no­tam­ment la sta­tion d’éva­lua­tion de Ma­zey­rat d’Al­lier qui re­groupe et élève les meilleurs re­pro­duc­teurs des 200 éle­veurs du ré­seau qui sont en­suite re­dis­pat­chés dans le ré­seau ou ven­dus à d’autres éle­veurs en France ou à l’étran­ger.

Un tra­vail loin de l’image par­fois pas­séiste que l’on peut avoir de l’agri­cul­ture dont la qua­li­té fait de la France une ré­fé­rence mon­diale.

Marie-Do­mi­nique Breuil avec ses agnelles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.