Les ré­ac­tions des can­di­dates à l’is­sue du scru­tin

La Gazette de la Haute-Loire - - L'actu Departementale -

■ : « Je suis ra­vie d’être dé­pu­tée de la Haute­Loire et de re­pré­sen­ter notre très beau dé­par­te­ment, c’est quelque chose qui me tient vrai­ment à coeur. J’ai été sup­pléante de Laurent Wau­quiez pen­dant 5 ans, c’était pour moi une mission. Là, c’est autre chose, une vraie res­pon­sa­bi­li­té. Je passe der­rière Jacques Bar­rot et Laurent Wau­quiez et on sait tous ce qu’ils ont ap­por­té à la Haute­Loire, c’est un vrai chal­lenge, je vais m’y ac­cro­cher, je vais faire mon maxi­mum. C’est une belle élec­tion, par le ré­sul­tat que nous avons ob­te­nu, et aus­si parce qu’elle a été pleine de res­pect en­vers les autres can­di­dats et les élec­teurs. Le fait d’être élue pre­mière dé­pu­tée est une re­con­nais­sance de la pa­ri­té en po­li­tique, du tra­vail des femmes en po­li­tique, ce­la me fait plai­sir. L’in­té­rêt de la France est que l’on puisse construire des choses. Toutes les lois qui iront dans le sens des dé­par­te­ments ru­raux, oui je les vo­te­rai ».

: « Nos conci­toyens ont choi­si Mme Va­len­tin et son tan­dem pour re­pré­sen­ter la pre­mière cir­cons­crip­tion de Haute­Loire. Je tiens à la fé­li­ci­ter et je lui sou­haite un bon man­dat du­rant ces 5 ans à venir. Je veux re­mer­cier bien évi­dem­ment les nom­breux élec­teurs qui nous ont ac­cor­dé leur confiance. 41,3 % des élec­teurs nous ont sui­vis, Il y a donc quelque chose qui s’est pas­sé en Hau­teLoire. Alors évi­dem­ment c’était un peu Da­vid contre Go­liath mais on le sa­vait. On n’a pas dé­mé­ri­té, je vou­lais quand même le dire. On a vé­cu cette cam­pagne au contact des gens comme un pri­vi­lège, les voir, les re­voir, les écou­ter, faire re­mon­ter à Pa­ris tous les dys­fonc­tion­ne­ments et éga­le­ment toutes les bon­ nes idées qu’ils portent. Je re­mer­cie mon équipe de cam­pagne, des hommes et des femmes libres et de grandes va­leurs, tous bé­né­voles. […] Je reste per­sua­dée que nous avons be­soin en France d’une union na­tio­nale. Les Fran­çais sont en at­tente d’une autre po­li­tique. En Hau­teLoire, 41,3 % des élec­teurs nous ont fait confiance, c’est un signe très fort, quelque chose s’est pas­sé et les per­sonnes qui sont en marche ne vont pas s’ar­rê­ter là. Elles veulent ap­por­ter leur pierre à l’édi­fice. Je res­te­rai mo­bi­li­sée pour que notre cir­cons­crip­tion soit un ter­ri­toire libre ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.