La fête du vil­lage de l’Her­met sous le signe de la cha­ren­taise

La Gazette de la Haute-Loire - - Entre Loire Et Semene - DA­VID PETIOT

Il est des tra­di­tions que l’on ai­me­rait voir se per­pé­tuer et faire des émules. C’est le cas de la fête an­nuelle du vil­lage de l’Her­met, où les ha­bi­tants du ha­meau sont in­vi­tés à se réunir et à par­ta­ger un bon mo­ment entre voi­sins. Cette tra­di­tion, qui s’était long­temps per­due, a re­pris vie il y a une di­zaine d’an­nées à l’ini­tia­tive des ha­bi­tants pour de­ve­nir un évé­ne­ment très res­pec­té. De­vant un suc­cès sans cesse re­nou­ve­lé, l’as­so­cia­tion des ha­bi­tants du vil­lage de l’Her­met, me­née par la pré­si­dente Ge­ne­viève Sayet­ta, a dé­ci­dé de pla­cer la barre en­core plus haut : au lieu de se conten­ter d’un simple bar­be­cue, c’est la jour­née en­tière qui a été consa­crée à ces fes­ti­vi­tés, en com­men­çant par un grand pique­nique sous une im­mense tente dres­sée dans un pré non loin du ha­meau. Et c’est près d’une soixan­taine de per­sonnes Les ga­gnants ex­hibent fiè­re­ment leur tro­phée. qui se sont re­trou­vées au­tour de la table pour ce mo­ment de convi­via­li­té. L’après­mi­di a été consa­crée à des jeux dé­diés aux en­fants, et si la soi­rée fut clô­tu­rée par le tra­di­tion­nel bar­be­cue, c’est en fin d’après­mi­di que l’évé­ne­ment ma­jeur de la jour­née a pris place : l’or­ga­ni­sa­tion du pre­mier tour­noi de lan­cer de cha­ren­taise.

Les ori­gines de ce sport de haut ni­veau sont en­core as­sez obs­cures, mais les plus ré­centes re­cherches les si­tuent aux alen­tours de l’an­née 2004 dans le vil­lage sa­voyard de Villa­ra­bout.

Un « cha­ren­to­drome » de 2 mètres de large

Rap­pe­lons les règles de cette dis­ci­pline pour ceux, peu nom­breux n’en dou­tons pas, qui n’en ont ja­mais en­ten­du par­ler : le lan­cer de la cha­ren­taise doit se faire de­puis le pied ; on ne lance bien en­ Un lan­cer dans les règles… ten­du pas de cha­ren­taise à la main. Le lan­cer doit se faire sans élan, à la li­mite du « cha­ren­to­drome », un es­pace dé­li­mi­té de 30 à 40 mètres de long et de 1.5 mètres de large. La lar­geur du cha­ren­to­drome a d’ailleurs été plu­sieurs fois contes­tée, la va­riante la plus no­table étant celle pra­ti­quée dans l’Al­lier avec une lar­geur de 3 mètres. Les ar­bitres of­fi­ciels du vil­lage de l’Her­met ont choi­si une va­riante in­ter­ mé­diaire avec un cha­ren­to­drome de 2 mètres de large. La cha­ren­taise ne doit en au­cun cas sor­tir des li­mites pré­ci­tées. La dis­tance est me­su­rée au pre­mier im­pact de la chaus­sure : les re­bonds ne sont pas comp­tés. Chaque par­ti­ci­pant dis­pose de trois es­sais pour at­teindre la plus longue dis­tance.

Les trois ga­gnants, ont rem­por­té cha­cun un ma­gni­fique tro­phée qui de­vra obli­ga­toi­re­ment être mis en évi­dence dans leur de­meure, et qui se­ra re­mis en jeu pour la com­pé­ti­tion de l’an­née pro­chaine.

Le vil­lage de l’Her­met a en tout cas su prou­ver qu’en ces temps trop sé­rieux, un peu d’hu­mour et de joie de vivre était tou­jours bienvenu, et a su illus­trer un propos sou­vent ou­blié de Nietzche : « la ma­tu­ri­té, c’est re­trou­ver le sé­rieux qu’on avait au jeu quand on était en­fant ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.