Les crottes de chiens dans le vi­seur

La Gazette de la Haute-Loire - - Monistrol-Sur-Loire - JÉ­RÔME TRUCHON

Face à la mul­ti­pli­ca­tion des dé­jec­tions ca­nines lais­sées un peu par­tout dans le centre-ville par des pro­prié­taires in­dé­li­cats, la mu­ni­ci­pa­li­té va mettre en place des dis­tri­bu­teurs de sacs dé­diés dans les mois à ve­nir. Et en­vi­sage d’al­ler beau­coup plus loin si ce­la ne ré­sout pas le pro­blème.

De­puis quelque temps dé­jà, elles fleu­rissent un peu par­tout dans les rues, les places et les es­paces verts du centre­ville. Les abords de l’hô­tel de ville, la rue de Gé­né­ral­de­Cha­bron, le sen­tier le long du Piat entre An­tha­sis et le pont Mar­tou­ret, la place du Valla… La liste des lieux du centre­ville où les crottes de chiens se mul­ti­plient est qua­si­ment sans fin.

Un der­nier aver­tis­se­ment

Un pro­blème fran­che­ment désa­gréable (no­tam­ment pour tous ceux qui marchent de­dans) au­quel la mu­ni­ci­pa­li­té mo­nis­tro­lienne a dé­ci­dé de s’at­ta­quer. D’ici à la fin de l’an­née, la com­mune va ain­si mettre en place plu­sieurs ini­tia­tives sur ce thème. Une mo­bi­li­sa­tion sur la­quelle elle tra­vaille de­puis plu­sieurs mois. « Ce type de dé­rive n’est pas nou­veau sur la com­mune. Nos pré­dé­ces­seurs ont dé­jà dû faire face à ce­la. À cer­tains en­droits de la ville, comme à l’ar­rière de la mai­rie, c’est vrai­ment de­ve­nu pro­blé­ma­tique. Dans plu­sieurs quar­tiers, nous al­ lons donc ins­tal­ler des dis­tri­bu­teurs de pe­tits sacs per­met­tant aux pro­prié­taires de chien de ra­mas­ser les dé­jec­tions lais­sées par leur ani­mal », ex­plique l’ad­jointe à la com­mu­ni­ca­tion, Éli­sa­beth Maitre, qui met en avant une ex­pé­ri­men­ta­tion plu­tôt réus­sie sur les al­lées du Châ­teau (le dis­po­si­tif va d’ailleurs être ins­tal­lé à An­tha­sis). Ces ins­tal­la­tions se­ront ados­sées à une cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion par af­fiche, à l’image de ce qui s’est fait dans d’autres com­munes de la Loire, comme à Fir­mi­ny où des pan­neaux ont été po­sés un peu par­tout.

L’idée est de sus­ci­ter une vé­ri­table prise de conscience des pro­prié­taires de chien in­dé­li­cats afin que ces in­ci­vi­li­tés cessent. Et si ce­la n’était pas as­sez convain­cant ? « Si ce­la ne suf­fit pas, on fe­ra ap­pel à la po­lice mu­ni­ci­pale afin qu’elle dresse des amendes », in­dique la mu­ni­ci­pa­li­té. Et gare à ceux qui se fe­raient prendre puisque le mon­tant du pro­cès­ver­bal pour les in­ci­vi­li­tés liées à la pro­pre­té est de 68 €. « Ce se­rait dom­mage d’en ar­ri­ver là », ajoute Éli­sa­beth Maitre. Si c’est le prix à payer pour ne plus mar­cher sur les crottes de chien…

Les amendes pour­raient bien tom­ber

(PHO­TO : FLO­RIAN SALESSE)

Pour évi­ter ce type de si­tua­tion, la mu­ni­ci­pa­li­té va mettre en place des dis­tri­bu­teurs de sacs per­met­tant aux pro­prié­taires de chien de ra­mas­ser les crottes de leur ani­mal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.