L’uti­li­sa­tion des ter­rains syn­thé­tiques de foot­ball in­ter­com­mu­naux fait po­lé­mique !

La Gazette de la Haute-Loire - - La Une - JÉ­RÔME TRUCHON

La ren­trée a été spor­tive au conseil com­mu­nau­taire de Loire Se­mène, mar­di soir. Alors que les élus avaient à peine com­men­cé à abor­der l’ordre du jour, plu­sieurs di­zaines de li­cen­ciés du club de foot­ball de Séauve Sport ont dé­bar­qué dans la grande salle de l’ab­baye équi­pés de nom­breuses pan­cartes. On pou­vait y lire « In­fra­struc­tures in­ter­com­mu­nales. Qui gère et com­mande ? Même droit pour tous ! » ou en­core « Un plan­ning des ter­rains équi­table pour tout le monde ».

Un gros pro­blème de plan­ning

Un coup de gueule des­ti­né à in­ter­pel­ler les élus de la Com­mu­nau­té de com­munes sur l’uti­li­sa­tion des deux ter­rains syn­thé­tiques amé­na­gés par Loire Se­mè­ ne à Saint­Fer­réold’Au­roure et à Saint­JustMal­mont en 2011. N’ayant au­cune place à Saint­JustMal­mont (où évo­luent l’AS Saint­Di­dier­Saint­Just et le Haut­Pi­lat In­ter­foot) et de­vant quit­ter ra­pi­de­ment le ter­rain san­fer­rois, les foot­bal­leurs séau­vois ont poin­té le manque de cré­neaux d’en­traî­ne­ment pour leur club (réunis­sant 152 li­cen­ciés) sur ces deux équi­pe­ments qui doivent pour­tant être par­ta­gés. « Nous avons le plus grand nombre de li­cen­ciés de tout Loire Se­mène et pas de cré­neaux sur ses ter­rains. 80 % des en­traî­ne­ments ont lieu sur des ter­rains en sta­bi­li­sé, ce n’est pas pos­sible », a ex­pli­qué le pré­sident Jean­Marc Por­tal. Une sor­tie qui a re­çu l’ap­pui de leur maire Bru­non Mar­con : « il y a au­jourd’hui un pro­blème de plan­ning. Il faut éta­blir des règles plus strictes ».

Une so­lu­tion pro­vi­soire avec Pont-Sa­lo­mon

Au­tant de re­marques au­quel le pré­sident de Loire Se­mène (et maire de Saint­Just­Mal­mont), Fré­dé­ric Gi­ro­det a ré­pon­du : « il est vrai que ces équi­pe­ments ne doivent pas être uni­que­ment ré­ser­vés au club de la com­mune, mais ils sont prio­ri­taires. À Saint­Just­Mal­mont, nous avons deux clubs qui n’ont certes pas leur siège sur la com­mune mais qui réunissent 530 li­cen­ciés dont une part im­por­tante de Saint­jus­taires ». Même son de cloche pour le maire de SaintFer­réol, Jean­Paul Au­la­gnier, qui a tou­te­fois ap­por­té une so­lu­tion toute fraîche avec la re­mise en ser­vice du stade de PontSa­lo­mon en col­la­bo­ra­tion avec la com­mune pon­toise. « Nous al­lons ac­cueillir les joueurs de Séauve Sport, mais nous sommes au maxi­mum », a­t­il ex­pli­qué.

Une so­lu­tion pour cette sai­son qui a tou­te­fois in­ter­ro­gé plu­sieurs élus sur le rè­gle­ment du pro­blème à long terme. Fré­dé­ric Gi­ro­det a donc pro­po­sé la mise en place d’une ren­contre an­nuelle entre les pré­si­dents de club et les élus pour tra­vailler sur les plan­nings. Ren­dez­vous est pris dans un an.

Une par­tie des li­cen­ciés de Séauve Sport a ma­ni­fes­té mar­di soir lors du conseil com­mu­nau­taire pour de­man­der une meilleure ré­par­ti­tion des cré­neaux ho­raires sur les deux ter­rains syn­thé­tiques fi­nan­cés par Loire Se­mène.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.