Six se­maines au che­vet des ma­lades né­pa­lais

La Gazette de la Haute-Loire - - La Une - EL­SA RUS­SIER

Du 19 mars au 27 avril, So­lène Fabre, une jeune Mo­nis­tro­lienne en passe de de­ve­nir in­fir­mière, par­ti­ra au Né­pal ef­fec­tuer un stage avec deux ca­ma­rades. Pha­plu, So­lu­khum­bu. Soit vous faites par­tie du com­mun des mor­tels et ces deux mots sont pour vous du cha­ra­bia ; soit vous êtes un géo­graphe ex­pé­ri­men­té, un yo­gi aver­ti ou un globe­trot­ter che­vron­né et la seule évo­ca­tion du So­lu­khum­bu vous em­mène sur de loin­taines contrées. Au Né­pal par exemple, tout près de l’Eve­rest. C’est là que par­ti­ra, en mars pro­chain, la jeune Mo­nis­tro­lienne So­lène Fabre. Avec Émi­lie et Va­len­tine, deux ca­ma­rades de l’école d’in­fir­mière Clé­men­ceau (Ifsi Lyon sud), elles ont en ef­fet dé­ci­dé d’ef­fec­tuer un stage de six se­maines dans le cadre de leurs études. « À la base, in­dique So­lène, le Né­pal n’était pas dans la liste de pays pro­po­sés par la prof. Mais non, on vou­lait vrai­ment par­tir là­bas, alors on lui a par­lé de notre pro­jet et elle nous a ai­dées à trou­ver des con­tacts au Né­pal ». Et no­tam­ment un dis­pen­saire à flanc de mon­tagne. Car c’est l’une des rai­sons pour les­quelles les filles ont choi­si le Né­pal pour des­ti­na­tion.

Soi­gner les per­sonnes iso­lées et pauvres

« C’est l’une des ré­gions les plus mon­ta­gneuses du monde, avec des vil­lages ex­trê­me­ment iso­lés et qua­si­ment in­ac­ces­sibles, sou­ligne So­lène. Nous vou­lions vrai­ment voir la ma­nière dont on a ac­cès aux soins dans ces mi­lieux­là, dans les ré­gions les plus re­cu­lées du monde ». Et plus pauvres, aus­si. « Voir comment on ac­cède aux soins avec un mi­ni­mum de res­sources et dans une culture dif­fé­rente, ça aus­si, ça nous in­té­resse beau­coup ». Les trois amies s’ap­prêtent donc à vivre une ex­pé­rience pro­fes­sion­nelle des plus riches. « C’est sûr que les Né­pa­lais vont nous ap­por­ter énor­mé­ment, mais nous aus­si, de notre cô­té, on pour­ra les ai­der et leur rendre en re­tour ». Elles savent, aus­si, qu’il y au­ra des mo­ments durs et que le dis­pen­saire dans le­quel elles évo­lue­ront, au coeur de l’Hi­ma­laya, se­ra à mille lieues « des cli­niques à la pointe de la tech­no­lo­gie dans les­quelles (elles ont) l’ha­bi­tude de faire (leurs) stages ». « Même au ni­veau des pa­tho­lo­gies que nous ren­con­tre­rons là­bas, c’est l’in­con­nu, re­prend la jeune Mo­nis­tro­lienne. D’au­tant plus qu’on ne trouve pas beau­coup d’in­for­ma­tions sur le sys­tème de soins né­pa­lais sur in­ter­net… ». Mais qu’im­porte. Ce stage­là, c’est leur « chal­lenge ». Et So­lène est per­sua­dée qu’elles « en res­sor­ti­ront gran­dies ».

So­lène (à gauche) et ses deux amies, Émi­lie et Va­len­tine, par­ti­ront en mars pro­chain pour soi­gner les ma­lades au Né­pal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.