Leur pas­sion pour l’ac­cor­déon les mène au som­met

À 16 ans, Lise Gas­nier et Pau­line Bou­dou ont toutes les deux été mé­daillées au Tro­phée na­tio­nal de l’ac­cor­déon, qui avait lieu à Pa­ris dé­but oc­tobre.

La Gazette de la Manche - - Mortain-Bocage - Florian Her­vieux

Elles ont toutes les deux été pi­quées par le vi­rus. Et il faut les voir jouer en­semble, grand sou­rire aux lèvres, pour com­prendre leur pas­sion.

« Mon pa­pi a un ac­cor­déon et il joue sou­vent le même mor­ceau : ’’L’eau vive’’. Pour moi, cet ins­tru­ment a été un gros coup de foudre » , sou­ligne Lise Gas­nier, de Sour­de­val, qui a rem­por­té le Tro­phée na­tio­nal de l’ac­cor­déon dans sa ca­té­go­rie moins de 16 ans.

« On ne s’y at­ten­dait pas »

L’épreuve avait lieu à La Bel­le­vil­loise, à Pa­ris, dé­but oc­tobre, avec une autre re­pré­sen­tante de l’École des mu­siques du Mor­tai­nais, Pau­line Bou­dou, qui s’illustre elle aus­si en ter­mi­nant troi­sième.

« On ne s’at­ten­dait pas à ga­gner » , sou­lignent les jeunes filles, qui, un brin mo­destes, pré­cisent que le nombre de par­ti­ci­pants était ré­duit. « Pour nous, c’était sim­ple­ment un moyen de se re­trou­ver entre ac­cor­déo­nistes » . C’est au fi­nal une belle re­con­nais­sance pour l’École de musique du Mor­tai­nais.

D’au­tant que ces bons ré­sul­tats ont qua­li­fié les deux ac­cor­déo­nistes pour le cham­pion­nat du monde, qui avait lieu dans l’Avey­ron.

« Mais c’était seule­ment deux se­maines après le tro­phée na­tio­nal et c’était très com­pli­qué de s’or­ga­ni­ser pour y al­ler » , in­dique Lau­rence Le­grix, qua­li­fiée de « meilleure prof de la pla­nète » par ses deux élèves. « On a fait deux jours de cours in­ten­sifs avec elle juste avant le tro­phée » , pré­cisent Lise et Pau­line.

Les deux jeunes mu­si­ciennes com­mencent à s’ha­bi­tuer à la scène puis­qu’elles ont joué pen­dant le fes­ti­val de musique clas­sique Via Ae­ter­na et ont d’autres re­pré­sen­ta­tions à leur ac­tif.

« L’image de la France »

L’an pro­chain, bac­ca­lau­réat oblige, le tro­phée na­tio­nal de­vrait être mis entre pa­ren­thèses pour les deux ac­cor­déo­nistes.

Mais pas l’ac­cor­déon ! Les airs de Ri­chard Gal­lia­no ou d’As­tor Piaz­zol­la joués par Lise et Pau­line vont conti­nuer de ré­son­ner au sein de l’école de musique. Bien loin de l’image un peu vieillote qu’on prête par­fois à l’ac­cor­déon.

« C’est un ins­tru­ment pra­ti­qué de 7 à 77 ans et qui fait rê­ver tout le monde. C’est l’image de la France » , sou­ligne Lau­rence Le­grix qui en­seigne à des élèves de tous les âges.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.