La Poste va de­ve­nir com­mu­nale

Le con­seil mu­ni­ci­pal de Sour­de­val-Ven­geons s’est réuni le lun­di 5 fé­vrier. L’un des points abor­dé état la créa­tion d’une agence pos­tale com­mu­nale.

La Gazette de la Manche - - Sourdeval et ses alentours -

La Poste a fait sa­voir à la com­mune que compte te­nu de la fré­quen­ta­tion, elle en­vi­sa­geait deux so­lu­tions. Soit, le main­tien du bu­reau avec un fac­teur gui­che­tier pré­sent 2 h 15 chaque ma­tin du lun­di au same­di, soit 13 h 30 par se­maine. Soit, la créa­tion d’une agence pos­tale com­mu­nale qui pour­rait se si­tuer à la mai­rie, te­nue par du per­son­nel ré­mu­né­ré par la com­mune, moyen­nant une re­de­vance an­nuelle par la poste de 13 584 € par an soit 1 132 € par mois. Le con­seil mu­ni­ci­pal était in­vi­té à en dé­li­bé­rer.

Pour Al­bert Ba­zire « Il est de notre de­voir d’as­su­rer un ser­vice pos­tal à la po­pu­la­tion car c’est un ser­vice de proxi­mi­té. »

De nom­breuses ques­tions ont été abor­dées par les élus. L’am­pli­tude ho­raire pour­rait abor­der les 30 heures tout en res­pec­tant les ho­raires ac­tuels de la mai­rie.

Ce poste se­rait as­su­ré par un agent com­mu­nal après une for­ma­tion as­su­rée par la Poste. Pour de nom­breux élus, il est né­ces­saire de pré­ser­ver ce ser­vice pos­tal, si­non la po­pu­la­tion ira ailleurs ce qui pour­rait être pré­ju­di­ciable pour les com­mer­çants.

Après dé­li­bé­ra­tion, le con­seil mu­ni­ci­pal a vo­té pour la créa­tion d’une agence pos­tale com­mu­nale qui se­ra mise en place en sep­tembre.

La Poste se­ra rem­pla­cée par une agence com­mu­nale dès sep­tembre pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.