LA QUES­TION DU BITORD

La Gazette de Thiers - - 7 JOURS SUR 7 -

◗ Pour­quoi obli­ger les per­sonnes âgées à ap­por­ter leurs dé­chets dans des co­lonnes d’ap­ports « vo­lon­taires » ins­tal­lées par le SBA en centre-ville de Ma­ringues ? Nous payons la TEOM comme les usa­gers qui ont tou­jours leur bac et les or­dures fleu­rissent en centre-ville.

Le SBA ré­pond : « Dans le cadre de la mise en place de la ta­ri­fi­ca­tion in­ci­ta­tive, il est né­ces­saire d’iden­ti­fier la pro­duc­tion de chaque foyer. Dans les centres-bourg, beau­coup d’usa­gers ne dis­posent pas d’es­pace pour sto­cker leur bac à do­mi­cile, c’est pour­quoi le SBA a im­plan­té ces points d’ap­ports vo­lon­taires. Les ta­rifs de ces PAV sont moins éle­vés que les ta­rifs de le­vées des bacs, jus­te­ment pour prendre en compte cette contrainte. Par ailleurs, parce que la ta­ri­fi­ca­tion in­ci­ta­tive a dé­jà don­né des ré­sul­tas, la TEOM a di­mi­nué en 2017. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.