Ca­pi­taine Lan­ce­ment, une vie d’en­ga­ge­ments

La Gazette de Thiers - - LES COTEAUX DE RANDAN -

Il en a fait du che­min, Jean­Claude Lan­ce­ment, le jeune ou­vrier élec­tri­cien de 20 ans qui voyait son pa­tron Li­li Meu­nier de Ran­dan, lui confier les clés du chan­tier à chaque coup de si­rène pour ré­pondre à l’ap­pel d’ur­gence.

Ain­si, l’idée lui est ve­nue de frap­per à la porte du ga­rage (il se­rait pré­ten­tieux de dire ca­serne) des pom­piers de Saint­Clé­ment où l’oncle Mau­rice du vil­lage de Ré­gnat opé­rait dé­jà.

Ré­cu­pé­rer vestes et bottes en cuir

11 no­vembre 1974, il a 24 ans : « Je fai­sais ce qu’on me de­man­dait et sur­tout, je re­gar­dais les autres ». La car­rière du jeune sa­peur vient de com­men­cer. Elle s’achè­ve­ra 40 ans plus tard avec le grade de ca­pi­taine.

À l’époque, Pierre Van­de­woorde, maire, et son ad­joint de ter­rain Alyre Pa­caud, vou­laient deux sa­peurs­pom­piers dans chaque vil­lage. Postes pour­vus, Jean­Claude at­ten­dra quatre ans pour faire sa pre­mière for­ma­tion, et res­te­ra sa­peur pen­dant 14 ans.

« Pen­dant plu­sieurs an­ nées, nous n’étions équi­pés que de bric et de broc avec des bottes en ca­ou­tchouc. À par­tir de 1988, de­ve­nu chef de corps, je cour­sais les co­pains dans des centres de se­cours au­tour de Clermont : mieux équi­pés que nous, je ré­cu­pé­rais vestes et bottes en cuir dont ils se sé­pa­raient pour équi­per Saint­Clé­ment. Pro­gres­si­ve­ment, la mu­ni­ci­pa­li­té nous a ac­cor­dé une sub­ven­tion ré­gu­lière qui a per­mis d’ef­fa­cer la mi­sère… »

Au cours de sa car­rière clé­men­toise, Jean­Claude Lan­ce­ment a connu les évo­lu­tions tou­chant aux tech­niques d’in­ter­ven­tion et à la re­struc­tu­ra­tion des ser­vices d’in­cen­die.

« Pro­blème à ré­soudre : dé­roule­t­on les tuyaux du point de feu au point d’eau ou l’in­verse ? Les pra­tiques lo­cales dé­pen­daient de l’in­cli­nai­son du ter­rain ! Il m’a été dif­fi­cile de faire ad­mettre le bien fon­dé des consignes don­nées en stage et de chan­ger les ha­bi­tudes… »

Plus sé­rieu­se­ment, le lieu­te­nant Lan­ce­ment a aus­si connu, en oc­tobre 1996, comme cer­tains de ses col­lègues, l’en­ga­ge­ment en double af­fec­ta­tion au centre de se­cours de Ran­dan, puis la fu­sion réus­sie avec le CPI de Ba­set­Le­zat.

Ca­pi­taine ho­no­raire

Ayant at­teint la li­mite d’âge, Jean­Claude Lan­ce­ment a d’abord quit­té ses fonc­tions pro­fes­sion­nelles au sein des ser­vices dé­par­te­men­taux des routes, avant de se re­ti­rer de ses fonc­tions de sa­peur­pom­pier, où il a été éle­vé au grade de ca­pi­taine ho­no­raire, dé­co­ré de la mé­daille du mé­rite agri­cole et de la mé­daille ver­meil avec ro­sette pour ses 40 ans de dé­voue­ment au ser­vice de la po­pu­la­tion.

Face à la baisse des ef­fec­tifs chez les pom­piers vo­lon­taires, il l’af­firme : « Être sa­peur­pom­pier au­jourd’hui est un en­ga­ge­ment lourd, aux im­por­tantes consé­quences sur la vie pro­fes­sion­nelle et fa­mi­liale. Des so­lu­tions doivent être trou­vées à ce pro­blème d’une im­por­tance so­ciale ca­pi­tale ».

Feu de grange à Cres­neuil, feu à la ferme Gri­maud, exer­cices du plan ORSEC… Les sou­ve­nirs re­montent.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.