Les nou­veaux Am­ber­tois re­çus en mai­rie

La Gazette de Thiers - - AMBERT & CO - LAU­RENCE TOURNEBIZE

Sa­me­di 9 sep­tembre, la Mu­ni­ci­pa­li­té d’Am­bert ac­cueillait les nou­veaux ar­ri­vants sur la com­mune. Une pe­tite ré­cep­tion était or­ga­ni­sée dans la salle des ma­riages pour faire connais­sance.

◗ Une tren­taine de per­sonnes a ré­pon­du à l’in­vi­ta­tion de la Mu­ni­ci­pa­li­té d’Am­bert, sa­me­di 9 sep­tembre. « Nous sommes ra­vis de vous ac­cueillir, a com­men­cé My­riam Fou­gère, maire de la com­mune. Ce­la fait trois ans que nous avons l’ha­bi­tude d’or­ga­ni­ser une pe­tite ré­cep­tion en l’hon­neur des nou­veaux Am­ber­tois. C’est im­por­tant pour nous de vous sou­hai­ter la bien­ve­nue. »

Ca­pi­tale du cha­pe­let, de la tresse et de la fourme

Et pour pré­sen­ter briè­ve­ment la ville, c’est par la mai­rie et son his­toire que My­riam Fou­gère a choi­si de com­men­cer : « Ce bâ­ti­ment de­vait être une halle aux grains, a­t­elle rap­pe­lé. Mais les Am­ber­tois l’ont trou­vé tel­le­ment beau qu’ils en ont fait leur mai­rie. » C’est en­suite Am­bert, ca­pi­tale du cha­pe­let, du pa­pier, et bien sûr du fro­mage qui a été évo­quée. « Vous êtes dé­sor­mais des am­bas­sa­deurs de la fourme », a sou­ri My­riam Fou­gère avant de rap­pe­ler que la tresse, sa­voir­faire in­ven­té à Am­bert, est tou­jours d’ac­tua­li­té grâce à des en­tre­pre­neurs qui ont su trans­mettre à leurs des­cen­dants.

Par­mi les nou­veaux ar­ri­vants, Nel­ly et Yan­nick ont ex­pli­qué ar­ri­ver de Bre­tagne : « Nous sommes ve­ nus en va­cances et l’en­droit nous a beau­coup plu. On s’est dit “Pour­quoi ne pas nous ins­tal­ler ici ?” Nous sommes à la re­traite et nous avons trou­vé une mai­son char­mante. »

Ch­ris­tophe et In­grid ar­ri­vant de Haute­Sa­voie : « Ma com­pagne est ori­gi­naire de Clermont et a fré­quen­té le ly­cée d’Am­bert, ex­plique­t­il. C’est un peu un re­tour aux sources pour elle. Et puis nous avions en­vie de sé­ré­ni­té, de calme et d’au­then­tique. »

Co­lette et Gé­rard, eux, ont vé­cu à Saint­Cha­mont dans la Loire. Au­jourd’hui à la re­traite, ils sont re­ve­nus dans la ville où ils se sont ma­riés en 1978. « C’était dans cette salle, la salle des ma­riages », ex­plique Gé­rard.

Après la pe­tite ré­cep­tion, les nou­veaux Am­ber­tois ont été in­vi­tés à une vi­site de la ville en bus.

Une tren­taine de nou­veaux Am­ber­tois ont ré­pon­du à l’in­vi­ta­tion de la mu­ni­ci­pa­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.