Le très haut dé­bit ac­cé­lère le mou­ve­ment

La Gazette de Thiers - - LA UNE - (DES­SIN : DELIGNE)

Avec le plan Au­vergne Très Haut Dé­bit entre la Ré­gion et Orange, la fibre op­tique se dé­ve­loppe sur le Li­vra­dois­Forez. Mais pour four­nir toutes les com­ munes, d’autres so­lu­tions sont mises en place, comme le Wi­fi­max ou le sa­tel­lite. D’ici 2025, tout le ter­ri­toire de­vrait être équi­pé.

Le plan Au­vergne Très Haut Dé­bit ini­tié entre la Ré­gion Au­vergne et Orange vient de ter­mi­ner sa pre­mière phase de dé­ploie­ment (2013-2017). La se­conde va se dé­rou­ler de 2018 à 2021.

◗ Avec le par­te­na­riat pu­blic­pri­vé pas­sé entre la Ré­gion Au­vergne et Orange en 2013, c’est 100 % des foyers au­ver­gnats qui doivent ac­cé­der au plus tard en 2017 à une connexion in­ter­net au moins égale à 8 Mb/s. La fibre op­tique est pri­vi­lé­giée, mais d’autres tech­niques viennent en sou­tien.

Cri­tères de sé­lec­tion

Thiers, Es­cou­toux, Néronde­sur­Dore et Ambert ont été équi­pées de la fibre op­tique jusque dans les foyers lors de la pre­mière phase. En Li­vra­doisFo­rez, d’autres com­munes le se­ront sur les deux pro­chaines phases. La se­conde (2017­2021) est af­fer­mie. La phase 3 (20212025), ne l’est pas en­core, mais est en bonne voie. « L’ob­jec­tif est de lan­cer pro­chai­ne­ment les tra­vaux de dé­fi­ni­tion ju­ri­dique, tech­nique et fi­nan­cière de cet af­fer­mis­se­ment », sou­ligne la Ré­gie Au­vergne Nu­mé­rique, l’en­ti­té ad­mi­nis­tra­tive créée par la Ré­gion pour gé­rer le ré­seau d’ini­tia­tive pu­blique (RIP) Au­vergne Très Haut Dé­bit. Mais com­ment ont été dé­fi­nis les ter­ri­toires des­ser­vis ? « Ils sont is­sus de la pro­po­si­tion re­te­nue en 2013 lors de la pro­cé­dure de mise en con­cur­rence et de sé­lec­tion du par­te­naire pri­vé du pro­jet », ex­plique la Ré­gie. « Les offres étaient éva­luées sur un cer­tain nombre de cri­tères tech­ni­co­éco­no­miques pour les ter­ri­toires dont l’amé­lio­ra­tion de la cou­ver­ture très haut dé­bit. Il s’agis­sait aus­si de pro­po­ser, dès la phase 1, un vo­

lume de prises suf­fi­sam­ment consé­quent pour sus­ci­ter l’in­té­rêt des opé­ra­teurs et s’as­su­rer des re­cettes si­gni­fi­ca­tives pour la Ré­gie afin de fi­nan­cer le ré­seau pu­blic.

L’offre re­te­nue pro­po­sait la meilleure cou­ver­ture

entre fibre et mix tech­no­lo­gique ». Pour les ter­ri­toires n’ayant pas eu la fibre, mais la sou­hai­tant au­de­là de 2025, « la Ré­gie sou­haite tra­vailler avec les ter­ri­toires non cou­verts par le plan de fi­nan­ce­ment du RIP et dé­fi­nir avec eux, les

so­lu­tions les plus adap­tées à leurs ca­pa­ci­tés de co­fi­nan­ce­ment. »

La com­plé­tude de cou­ver­ture du ter­ri­toire de­vra donc per­mettre l’im­pli­ca­tion des co­com.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.