Le Parc conti­nue sa route avec les écoles

La Gazette de Thiers - - THIERS & CO - SA­RAH DOUVIZY sa­rah.douvizy@cen­tre­france.com

Des pro­jets fé­dé­ra­teurs, c’est ce que s’at­tache à mettre en place le Parc na­tu­rel ré­gio­nal du Li­vra­dois-Forez sur le ter­ri­toire, en étroite col­la­bo­ra­tion avec les éta­blis­se­ments sco­laires. Et ce, de­puis 15 ans.

◗ L’en­fant por­teur d’un mes­sage. C’est sur cette idée qu’a mi­sé le Parc na­tu­rel ré­gio­nal (PNR) du Li­vra­dois­Forez il y a 15 ans lors­qu’il a lan­cé ses pro­jets fé­dé­ra­teurs. Il y a quelques mois, la struc­ture a mis un point fi­nal à un cycle de 3 ans sur la bio­di­ver­si­té. C’est ain­si que 3.200 en­fants sont de­ve­nus des jeunes ob­ser­va­teurs de la bio­di­ver­si­té.

« Au ni­veau qua­li­ta­tif, ce pro­jet a été hy­per in­té­res­sant, se ré­jouit Au­drey Jean, char­gée de mis­sion éducation à l’en­vi­ron­ne­ment et au dé­ve­lop­pe­ment du­rable au Parc. Il a per­mis la dé­cou­verte du ter­ri­toire aux élèves, mais éga­le­ment la créa­tion d’un lien entre ce qu’ils vivent à l’école et au quo­ti­dien en de­hors de celle­ci. Ce­la a aus­si ren­du pos­sible la mise en place d’un lien avec les pa­rents via un pu­ pitre col­la­bo­ra­tif. Une vé­ri­table dy­na­mique a été créée entre tous les ac­teurs du ter­ri­toire. »

Qu’ils soient en ma­ter­nelle, en pri­maire, au col­lège ou au ly­cée, sur une, deux ou trois an­nées, les élèves ont tra­vaillé en col­la­bo­ra­tion avec leurs en­sei­gnants, le Parc, des ani­ma­teurs et des scien­ti­fiques sur des pro­jets éla­bo­rés par leur soin. In­ven­taires de groupes d’es­pèces ou en­core car­to­gra­phie de la vé­gé­ta­tion, les pro­jets étaient di­vers et va­riés. « Un état des lieux du ter­ri­toire a été réa­li­sé. Il s’ac­corde avec le plan bio­di­ver­si­té dif­fu­sé il y a trois ans, dé­taille Au­drey Jean. Au­jourd’hui le Parc va bien en­ten­du conti­nuer de tra­vailler sur le su­jet, et les écoles pour­ront plan­cher sur autre chose (voir en­ca­dré). »

Fi­nan­ciè­re­ment, ce pro­jet re­pré­sente une en­ve­loppe glo­bale de 52.755 €, fi­nan­cé par le Parc lui­même et les conseils dé­par­te­men­taux du Puy­de­Dôme et de la Haute­Loire.

« Une vé­ri­table dy­na­mique a été créée »

Au mois de juin des jour­nées de va­lo­ri­sa­tion ont eu lieu. Toutes les écoles por­teuses de pro­jets se sont réunies pour échan­ger sur leurs dif­fé­rentes ex­pé­riences.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.