« Mar­quer les es­prits contre Sain­té »

La Gazette de Thiers - - SPORTS - ALEXANDRE CHAZEAU

Alors que son équipe pre­mière est de nou­veau sur la bonne pente, Da­vid Jakubowski, le pré­sident des SAT Foot­ball, en­tre­voit les deux pro­chains matchs comme dé­ter­mi­nants.

◗ Sa der­nière in­ter­ven­tion date d’il y a peu. C’était juste après l’éli­mi­na­tion au 6e tour de la Coupe de France. Da­vid Jakubowski, s’était alors ren­du le mar­di sui­vant le match, à l’en­traî­ne­ment. Une cau­se­rie, pour re­mettre quelques pen­dules à l’heure. « L’ob­jec­tif c’était le 7e tour. Nous n’y sommes pas. C’est d’au­tant plus dom­ mage que nous avons per­du contre une équipe de Ré­gio­nal 2. Cette pe­tite réunion, avec le coach et les joueurs, c’était pour sa­voir s’ils avaient réel­le­ment conscience de ce que l’on at­tend d’eux. Sa­voir s’il y avait quelques pro­blèmes. Vi­si­ble­ment, ça a por­té ses fruits, puis­qu’on a en­chaî­né deux vic­toires de suite en cham­pion­nat ». Dont une toute ré­cente, sa­me­di 4 no­vembre à Cham­bé­ry (voir ci­des­sous).

Si­tua­tion d’alerte

Le staff a éga­le­ment été ren­for­cé, en la per­sonne de Georges Ho­no­ré. « C’est une aide sup­plé­men­taire. Je lui ai de­man­dé de tra­vailler pour nous spé­ci­fi­que­ment pour l’équipe de Na­tio­nal 3. Tra­vailler sur l’en­cadre­ ment, l’ap­proche des ren­contres. Il ap­porte son ex­pé­rience du monde pro­fes­sion­nel, et il a dé­jà tra­vaillé avec Pa­trick Vol­kaert. »

Da­vid Jakubowski l’avoue sans crainte, il fal­lait trou­ver quelques so­lu­tions, face à la si­tua­tion « d’alerte ». « On était en re­tard sur le ta­bleau de bord, éli­mi­né en coupe de France… On s’est po­sé quelques ques­tions. Mais d’un week­end à l’autre on a aus­si le temps de se re­mettre en ques­tion. »

Pour les SAT Foot­ball qui visent les six pre­mières places, tous les ef­forts faits à Cham­bé­ry sa­me­di der­nier ne doivent pas être an­ni­hi­lés. « Si à la trêve on est dans les six, on au­ra ga­gné la moi­tié du pa­ri. C’est un cham­pion­nat com­pli­qué, on peut perdre et ga­gner contre n’im­porte qui, et jus­qu’à la trêve ce se­ra la ba­garre, sans par­ler des trois pre­miers matchs de re­prise qui sont tou­jours dé­ci­sifs », pré­voit le pré­sident.

Deux matchs im­por­tants

Ce­pen­dant, Thiers pour­rait bas­cu­ler du bon cô­té lors des deux pro­chaines ren­contres, toutes deux à do­mi­cile. Contre la ré­serve des Verts, sa­me­di 18 no­vembre, et contre Cha­ma­lières, sa­me­di 25 no­vembre. « Le match contre Saint­Étienne est très très im­por­tant. Je de­mande à voir les deux pro­chains matchs. Là, je pour­rai dire qu’on a une belle équipe, ou alors, dire qu’on va ga­ lé­rer toute l’an­née. Faire un coup contre Sain­té dé­jà, ça se­rait mar­quer les es­prits. Mais de­puis que je suis pré­sident, tous les gros matchs on passe à tra­vers. Le seul réus­si c’était contre Le Puy en Coupe de France. À chaque fois qu’un match peut nous faire gran­dir, on le pomme. Aux joueurs de me prou­ver le contraire. »

« On s’est po­sé quelques ques­tions »

Les Thier­nois au­ront fait preuve de beau­coup d’in­cons­tance dans ce pre­mier tiers de cham­pion­nat. La ré­gu­la­ri­té des ré­sul­tats se­ra la clé d’une fin de sai­son se­reine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.