Op­ter pour le Con­gé in­di­vi­duel de for­ma­tion

La Gazette de Thiers - - LE DOSSIER -

◗ Un sa­la­rié ou un de­man­deur d’em­ploi (tous les deux sous cer­taines condi­tions) peuvent pré­tendre à un Con­gé in­di­vi­duel de for­ma­tion (CIF). Le Fon­ge­cif, no­tam­ment en charge de fi­nan­cer ce dis­po­si­tif, les ac­com­pagne.

« Il y a une aug­men­ta­tion des per­sonnes qui se posent des ques­tions au­tour de la reconversion pro­fes­sion­nelle, as­sure Philippe Col­lange, di­rec­teur gé­né­ral ad­joint du Fon­ge­cif Au­vergne­Rhô­neAlpes. Nous avons donc plu­sieurs ni­veaux d’ac­com­pa­gne­ment. » À com­men­cer par l’in­for­ma­tion, no­tam­ment sur les droits des sa­la­riés, les for­ma­tions, les fi­nan­ce­ments, les aides.

« Nous avons éga­le­ment un rôle de con­seil en évo­lu­tion pro­fes­sion­nel. Nous pou­vons donc ac­com­pa­gner les ac­tifs qui le sou­haitent dans la construc­tion de leur pro­jet, mais sur­tout dans la réus­site de ce pro­jet pour leur in­ser­tion pro­fes­sion­nelle. »

(*) Si toutes les condi­tions sont rem­plies, no­tam­ment d’an­cien­ne­té dans son en­tre­prise, un em­ployeur ne peut pas re­fu­ser un CIF. Pen­dant toute la du­rée de la for­ma­tion, le sa­la­rié conti­nu de per­ce­voir une par­tie de son sa­laire.

Pra­tique. Ren­sei­gne­ments sur le site <www.fon­ge­cif-ara.fr>.

(PHOTO D’ILLUSTRATION : LE JDC)

Le Fon­ge­cif ac­com­pagne les ac­tifs dans leurs pro­jets pro­fes­sion­nels.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.