Dé­fi­nir son pro­jet et se former

La Gazette de Thiers - - LE DOSSIER - LAURA MO­REL laura.mo­rel@cen­tre­france.com

Pour chan­ger de mé­tier, l’ob­ten­tion d’un di­plôme ou la va­li­da­tion de com­pé­tences est sou­vent né­ces­saire. Les Gre­ta (grou­pe­ments d’éta­blis­se­ments) pro­posent ain­si, au même titre que des or­ga­nismes pri­vés, des for­ma­tions pour adultes dans qua­si­ment tous les sec­teurs.

◗ « Au­jourd’hui, si une per­sonne vient nous voir, par exemple, pour de­ve­nir aide à do­mi­cile et que c’est quelque chose qu’elle n’a ja­mais fait, nous lui re­com­man­dons de faire un bi­lan de com­pé­tences pour va­li­der son pro­jet », ex­plique Isa­belle No­zi, co­or­di­na­trice et for­ma­trice au Gre­ta Bas­sin Dore Al­lier à Thiers. Pour, dans un pre­mier temps, lui per­mettre d’iden­ti­fier ses com­pé­tences per­son­nelles et pro­fes­sion­nelles, ses ap­ti­tudes, ses mo­ti­va­tions, ses atouts qui peuvent être no­tam­ment mo­bi­li­sés dans son fu­tur pro­jet pro­fes­sion­nel.

Des for­ma­tions dans tous les sec­teurs

« En­suite, si le pro­jet est va­li­dé, la per­sonne peut nous contac­ter pour connaître nos offres de for­ma­tion (*). » Et le Gre­ta Bas­ sin Dore Al­lier en pro­pose dans qua­si­ment tous les do­maines (et de tous ni­veaux) : l’in­dus­trie, les ser­vices et soins à la per­sonne, le ter­tiaire, l’hô­tel­le­rie­res­tau­ra­tion, avec une par­tie théo­rique, en cours au Gre­ta, et une par­tie pra­tique en en­tre­prise… La struc­ture pro­pose éga­le­ment des for­ma­tions gé­né­rales (pré­pa­ra­tion à des concours, cours d’an­glais, de fran­çais…) en plus d’ac­com­pa­gner les sa­la­riés ou de­man­deurs d’em­ploi dans leur pro­jet (bi­lan de com­pé­tences, va­li­da­tion des ac­quis de l’ex­pé­rience…).

« Beau­coup de per­sonnes nous de­man­dant des for­ma­tions sont en reconversion pro­fes­sion­nelle. Il y a tous les âges. Cer­taines veulent chan­ger du tout au tout, d’autres res­ter dans le même do­maine. C’est 50­50. Mais dans tous les cas, il faut qu’ils aient un vrai pro­jet avant de dé­bu­ter une for­ma­ tion. » (*) Les for­ma­tions sont pro­po­sées au Gre­ta en fonc­tion d’ap­pels d’offres no­tam­ment du Con­seil régional. Les be­soins en sa­la­riés (par exemple dans l’in­dus­trie ou l’aide à la per­sonne) sont iden­ti­fiés sur les bas­sins d’em­ploi, puis trans­mis au Con­seil régional qui lance un ap­pel d’offres pour des for­ma­tions dans les sec­teurs d’ac­ti­vi­té iden­ti­fiés. Le Gre­ta ré­pond à cet ap­pel d’offres et peut, ou non, être sé­lec­tion­né et pro­po­ser, par la suite, des for­ma­tions avec un nombre de places dé­fi­ni.

(PHOTO D’ILLUSTRATION : THO­MAS JOUHANNAUD)

Le Gre­ta pro­pose ré­gu­liè­re­ment des for­ma­tions, no­tam­ment dans le sec­teur de l’in­dus­trie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.