Ani­ma­teur à la Mai­son des jeunes de Le­zoux

La Gazette de Thiers - - LA UNE - ALEXANDRE CHAZEAU

La mai­son des jeunes de Le­zoux a re­cru­té Tho­mas La­chèze, cet été, pour en­ca­drer les ado­les­cents. Un job d’été clas­sique mais qui de­mande cer­taines pré­dis­po­si­tions.

◗ C’étaient quatre se­maines par­ti­cu­lières pour Tho­mas La­chèze. L’étudiant en Staps de 21 ans, qui va at­ta­quer sa troi­sième an­née, vient de pas­ser son mois de juillet à la mai­son des jeunes de Le­zoux pour les en­ca­drer avec Ma­rion Bain, la di­rec­trice.

Ori­gi­naire de Lempdes, ce n’est pas un ha­sard s’il s’est re­trou­vé là, pour son em­ploi d’été. Il a la fibre de l’en­ca­dre­ment et du don de soi. « Par la suite, j’ai­me­rais bien faire coach spor­tif, mais pour les per­sonnes en si­tua­tion de han­di­cap. En gros tra­vailler sur la ré­adap­ta­tion, ou dans un éta­blis­se­ment ther­mal. Ce qui touche au mé­di­co­spor­tif me plaît », pré­cise Tho­mas.

« Ren­trer dans leur dé­lire »

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a ap­pré­cié son sé­jour au­tour des 11­17 ans. « Ça s’est très bien pas­sé, ces jeunes sont su­pers sym­pas. Il y a un dé­ca­lage tou­te­fois avec les plus pe­tits, dont je me suis oc­cu­pé l’an der­nier dans un centre aé­ré de Lempdes. Les 11­17 ans sont for­cé­ment plus libres, on n’a pas be­soin d’être tou­jours sur leur dos. C’est plus agréable. Mais en même temps, quand ils font des bê­tises, c’est sou­ vent des trucs plus éner­vants, il faut haus­ser le ton, alors que les plus pe­tits se calment très vite. »

L’adap­ta­tion, elle, s’est faite presque na­tu­rel­le­ment. « Oui, ça vient un peu comme ça. Il faut tou­te­fois faire face aux ca­rac­tères très di­ver­si­fiés, c’est dif­fi­cile de tout gé­rer. Et il ne faut pas être leur pote pour ne pas qu’ils soient trop fa­mi­liers, mais à par­ tir du mo­ment où on rentre un peu dans leur dé­lire, c’est bon. J’ai joué à Fort­nite sur la console, à sa­voir qui fe­rait le Top 1 avec un ke­bab en jeu », plai­sante Tho­mas, qui ne re­tient que des bons mo­ments avec « ses » ados. « C’est sûr, il y a eu beau­coup de mo­ments par­ta­gés avec eux. Une jour­née à Jaude puis à la pis­cine de Cha­ma­lières, une jour­née de com­pé­ti­tion avec du kar­ting, à Bortl’Étang. »

En­ca­drant at­ten­tif

Et que dire de cette avant­der­nière jour­née, jeu­di 2 août, au­tour d’une soi­rée piz­zas, préa­la­ble­ment éla­bo­rée avec les sept jeunes pré­sents ce jour­là ? L’at­ten­tion de la part du plus grand était vi­sible, et les conseils étaient bons.

Ce mois d’août, Tho­mas va al­ler pro­fi­ter de ses va­cances, et es­time dé­jà que ça lui plai­rait de re­tra­vailler à la mai­son des jeunes de Le­zoux. Mais peu­têtre pas l’été pro­chain. Car Tho­mas a dé­jà une idée en tête : al­ler au Puy du Fou pour être fi­gu­rant dans les spec­tacles.

L’oeil un peu par­tout, Tho­mas La­chèze conseille, montre, en­cadre, pour faire gran­dir cha­cun d’entre eux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.