Nou­velles élec­tions après la dé­mis­sion de l’op­po­si­tion

Les deux groupes d’op­po­si­tion, di­ri­gés par Fran­çoise Nord­mann (Lr) et Pa­trick Planche (centre gauche) et les membres de leurs listes, non-élus, ont dé­mis­sion­né col­lec­ti­ve­ment pour pro­vo­quer de nou­velles élec­tions mu­ni­ci­pales. Elles au­ront lieu dans les tr

La Gazette du Val d'Oise - - La Une - Da­niel CHOL­LET

La cam­pagne élec­to­rale à Beau­champ, c’est re­par­ti ! De nou­velles élec­tions au­ront lieu d’ici moins de trois mois. Ce­la fait suite à la dé­mis­sion col­lec­tive, fin août, de l’en­semble des conseillers d’op­po­si­tion, ain­si que tous ceux de leurs listes, re­fu­sant ain­si de « mon­ter ». Avec dix-sept élus de la ma­jo­ri­té (suite aux dé­mis­sions et re­fus de sié­ger de douze élus en tout), il manque un tiers du con­seil mu­ni­ci­pal. Ce qui oblige le pré­fet à or­ga­ni­ser de nou­velles élec­tions. Au prin­temps der­nier, quatre ad­joints et deux conseillers avaient cla­qué la porte du con­seil, dé­non­çant les mé­thodes de la maire (Se) Fran­cine Oc­cis, ju­gées « au­to­ri­taires ».

Fran­cine Oc­cis, elle, se dé­fen­dait de me­ner sa ma­jo­ri­té à la ba­guette. « Je ne dé­cide ja­mais seule. Cha­cun peut s’ex­pri­mer, et ce­la va de soi, même quand il n’est pas en ac­cord avec ma pro­po­si­tion. »

Ces dé­mis­sions mul­tiples avaient fra­gi­li­sé la ma­jo­ri­té. L’op­po­si­tion, qui dé­te­nait entre ses mains le sort de la mu­ni­ci­pa­li­té, ima­gi­nait dé­jà un autre scé­na­rio, n’en­vi­sa­geant pas d’at­tendre jus­qu’en 2020 les pro­chaines élec­tions.

Après plu­sieurs mois de ré­flexion, elle a fran­chi le Ru­bi­con. « Les nom­breuses dé­ci­sions contes­tables de la ma­jo­ri­té mu­ni­ci­pale ont mo­ti­vé nos dé­mis­sions », ex­pliquent les élus d’op­po­si­tion, qui évoquent le Plan lo­cal d’ur­ba­nisme « adop­té à la hâte, une aug­men­ta­tion de 21 % des impôts lo­caux, la sup­pres­sion de nom­breux ser­vices, une mau­vaise ges­tion du per­son­nel ».

Con­trai­re­ment à 2014, Fran­çoise Nord­mann et Pa­trick Planche fe­ront cette fois liste com­mune. Cette al­liance les place en bonne position avant le scru­tin. Fran­çoise Nord­mann se­ra la tête de cette liste, dé­jà bou­clée. « Une liste d’in­té­rêt com­mu­nal » ex­plique Fran­çoise Nord­mann. Une liste « avec un par­tage des res­pon­sa­bi­li­tés », glisse Pa­trick Planche. La cam­pagne a dé­mar­ré de­puis le week-end der­nier.

Fran­cine Oc­cis, elle, raille cette al­liance entre les ad­ver­saires po­li­tiques d’hier et évoque « un sur­pre­nant ac­cord po­li­tique entre la droite, avec Fran­çoise Nord­mann et Pa­trick Planche (centre gauche). Je n’en re­viens pas. L’in­té­rêt per­son­nel semble être pas­sé avant toute autre consi­dé­ra­tion. Ce sont de basses ma­noeuvres po­li­ti­ciennes ».

« Il ne faut pas in­ver­ser les choses ! ré­agit vi­gou­reu­se­ment Pa­trick Planche. C’est Ma­dame Oc­cis qui a en­traî­né cette si­tua­tion avec les dé­fec­tions de douze membres de sa ma­jo­ri­té ! Si­tua­tion qu’on ne voit nulle part ailleurs. Il fal­lait qu’on ar­rête les choses, on al­lait dans le mur. L’ur­gence, ce se­ra de re­faire le Plu ».

« Nous avons fait un même constat de la si­tua­tion », ex­plique Fran­çoise Nord­mann, qui es­time qu’il y a « beau­coup de mé­con­ten­te­ment chez les Beau­cham­pois ».

Fran­cine Oc­cis, elle, « re­part confiante, fi­dèle à ma ligne. Les dix-sept élus de la ma­jo­ri­té re­partent aus­si avec moi. On va com­plé­ter la liste pour ar­ri­ver à vingt-neuf, ça va se faire sans pro­blème !»

« Fière » de son bi­lan, l’élue, qui avait hé­ri­té d’une si­tua­tion com­pli­quée, avec une com­mune très en­det­tée et plom­bée par des em­prunts toxiques, es­time avoir « re­dres­sé les fi­nances. On com­mence à pou­voir faire des choses : tra­vaux d’en­tre­tien du patrimoine, voi­rie. Concer­nant l’ur­ba­nisme, j’étais sou­mise à la loi Alur, sup­pri­mant les Pos, pour mettre en place le Plu. Nous étions ca­ren­cés en lo­ge­ments so­ciaux. Mais on a pré­ser­vé les choses au maxi­mum ».

Les élec­teurs beau­cham­pois tran­che­ront.

« De basses ma­noeuvres po­li­ti­ciennes » Liste unique Nord­mannP­lanche

Pa­trick Planche, conseiller mu­ni­ci­pal dé­mis­sion­naire, chef de l’op­po­si­tion de gauche.

Fran­çoise Nord­mann (Lr), chef du groupe Beau­champ re­nou­veau, dé­mis­sion­naire.

Fran­cine Oc­cis, maire sor­tante de Beau­champ (Se).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.