Re­nou­veau pour le mar­ché

En perte de vi­tesse, le mar­ché des Hauts-de-Cer­gy a quit­té la place des Trois-Gares pour le cours des Mer­veilles. Et re­çu le ren­fort de nou­veaux com­mer­çants.

La Gazette du Val d'Oise - - La Une -

Il traî­nait sa peine au dé­tour de ses maigres al­lées. Lan­cé en mai 2010, le mar­ché des Hautsde-Cer­gy a au fil des mois et des an­nées perdu de son at­trac­ti­vi­té. Clien­tèle par­se­mée, com­mer­çants peu mo­ti­vés à l’idée d’y dé­ployer leurs étals, len­te­ment mais sû­re­ment, le mar­ché des Hauts-de-Cer­gy a épou­sé une courbe dé­cli­niste dont il n’a ja­mais réus­si à se dé­par­tir. Consciente de cette lente ago­nie dont l’is­sue ne fai­sait guère de doute, la mu­ni­ci­pa­li­té a dès 2017 an­non­cé sa vo­lon­té de le re­dy­na­mi­ser. Di­manche der­nier, elle est pas­sée de la parole aux actes.

Nou­velle iden­ti­té

Au terme d’une longue concer­ta­tion me­née avec le nou­veau dé­lé­ga­taire Man­donSo­ma­rep, com­mer­çants, clients et ha­bi­tants du der­nier-né des quar­tiers cer­gys­sois, dé­ci­sion a été prise de le dé­pla­cer de la place des Trois-Gares jus­qu’au cours des Mer­veilles. Un déménagement stra­té­gique cen­sé in­suf­fler un nou­vel élan au mar­ché des Hauts-de-Cer­gy.

Reconfiguré en un mar­ché à la pa­ri­sienne au sein du­quel les clients peuvent dé­sor­mais dé­am­bu­ler tout au long du cours des Mer­veilles, le mar­ché des Hauts-de-Cer­gy s’est of­fert une nou­velle iden­ti­té que le maire Ps de Cer­gy, Jean-Paul Jean­don, a dé­voi­lé di­manche lors de son inau­gu­ra­tion.

Pour fi­dé­li­ser une nou­velle clien­tèle, le mar­ché des Hautsde-Cer­gy a éga­le­ment choi­si d’élar­gir son champ d’ac­tion. Jus­qu’ici cir­cons­crit à l’ali­men­taire de peur de faire de l’ombre à son grand frère de Saint-Ch­ris­tophe, il s’est ou­vert aux pro­duits ma­nu­fac­tu­rés (vê­te­ments, chaus­sures…). Il a éga­le­ment re­çu le ren­fort d’une quin­zaine de nou­veaux com­mer­çants. Pro­duits bio (olives, fro­mages, sau­cis­sons…) sont dé­sor­mais au coeur du pay­sage. Tan­dis que trai­teurs an­tillais, li­ba­nais et asia­tique, bou­cher, vo­lailler, pois­son­nier, fleu­riste ou mer­cière ont pris ra­cine. On sau­ra dans les pro­chains mois si le mar­ché des Hauts-de-Cer­gy a re­le­vé le dé­fi de l’at­trac­ti­vi­té.

Jé­rôme CAVARETTA ▲Mar­ché tous les di­manches de 9h à 13h30. Cours des Mer­veilles. Par­king gra­tuit 1h30 à proxi­mi­té : Brumes lac­tées, Éva­sion, Trois Gares.

Reconfiguré en mar­ché à la pa­ri­sienne au sein du­quel les clients peuvent dé­sor­mais dé­am­bu­ler tout au long du cours des Mer­veilles, le mar­ché des Hauts-de-Cer­gy s’est of­fert une nou­velle iden­ti­té (pho­to Twit­ter Ville de Cer­gy).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.