Sé­na­to­riales : il y au­ra douze listes!

La Gazette du Val d'Oise - - La Une - Maxime LAFFIAC

L’opé­ra­tion (re)conquête est lan­cée. Alors que les élec­tions sé­na­to­riales ap­prochent à grands pas (Ndlr : le 24 sep­tembre), le Ps95 tente de trou­ver un se­cond souffle et ain­si pe­ser à nou­veau dans la vie po­li­tique. Et c’est le pre­mier se­cré­taire de la fé­dé­ra­tion du Val-d’Oise, Ra­chid Te­mal, qui mè­ne­ra la ba­taille. Le par­ti à la rose es­père ob­te­nir au moins deux sièges de sé­na­teur. Pour rap­pel, il en avait ob­te­nu trois (Alain Ri­chard, in­ves­ti pour ces élec­tions par Lrem, Do­mi­nique Gillot et Ro­bert Hue) il y a six ans. Un com­bat me­né au­tour de quatre axes : les do­ta­tions de l’État, les contrats ai­dés, la taxe d’ha­bi­ta­tion et le pro­jet de ré­duc­tion du nombre d’élus lo­caux.

300 mil­lions de do­ta­tions en moins

En ef­fet, de­puis que le gou­ver­ne­ment a an­non­cé, dé­but août, la sup­pres­sion de 300 mil­lions d’eu­ros de do­ta­tions de l’État, Ra­chid Te­mal dé­plore que les col­lec­ti­vi­tés se re­trouvent, « une nou­velle fois, dans le flou to­tal. Les élus lo­caux en ont ras-le-bol. Une nou­velle fois, ce sont les ser­vices pu­blics et les ha­bi­tants qui vont de­voir payer les pots cas­sés ». Pour le maire (Ps) de Cer­gy et pré­sident de l’Ud 95, Jean-Paul Jean­don, les col­lec­ti­vi­tés « ont ap­por­té de l’ef­fi­ca­ci­té en termes de maî­trise des dé­fi­cits. » À cette in­quié­tude s’ajoute éga­le­ment la sup­pres­sion de 170 000 contrats ai­dés. « Ce ne sont pas des contrats bi­don, as­sure Ra­chid Te­mal. Ils per­mettent aux gens de rendre un ser­vice aux col­lec­ti­vi­tés ou au mi­lieu as­so­cia­tif. Ils leur per­mettent de re­trou­ver un em­ploi à terme. »

Le Ps95 pointe éga­le­ment du doigt la di­mi­nu­tion du nombre d’élus lo­caux dans les an­nées à ve­nir. « 90% d’entre eux sur le dé­par­te­ment sont bé­né­voles. En ré­duire le nombre dé­trui­rait la proxi­mi­té qui s’est créée avec les ha­bi­tants, in­siste Ra­chid Te­mal. Et de conclure : « Ces élec­tions sont l’oc­ca­sion, pour nous, de ti­rer le si­gnal d’alarme ».

De droite à gauche : le pre­mier se­cré­taire du Ps95 Ra­chid Te­mal, Isa­belle Be­res­si, Jean-Pierre Be­quet, Blaise Etho­det et Ly­dia Che­va­lier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.