Une femme P.13

La Gazette du Val d'Oise - - D’un Coup D’oeil -

Après avoir fait ses classes à la Scène na­tio­nale de Bo­bi­gny et au Nou­veau Théâtre de Mon­treuil, Fé­riel Ba­kou­ri a été nom­mée à la tête de la Scène na­tio­nale Cer­gy-Pon­toise & Val-d’Oise, fruit de la fu­sion du Théâtre 95 et de L’apos­trophe. La nou­velle di­rec­trice pré­sente la sai­son tran­si­toire avec deux pro­gram­ma­tions dis­tinctes.

Sous la hou­lette de sa nou­velle di­rec­trice, Fé­riel Ba­kou­ri, la Scène na­tio­nale Cer­gy-Pon­toise & Val-d’Oise, fruit de la fu­sion du Théâtre 95 et de L’Apos­trophe, en­tame sa sai­son « tran­si­toire » avec deux pro­gram­ma­tions dis­tinctes, pour la der­nière fois. Plus d’une soixan­taine de ren­dez-vous de théâtre, danse, mu­sique, arts plas­tiques, confé­rences, vont se suc­cé­der jus­qu’en juin pro­chain.

Cou­lisses et ré­pé­ti­tion

« Si les pro­grammes ont été éla­bo­rés par mes pré­dé­ces­seurs, Joël Dra­gu­tin pour le Théâtre 95, et Jean-Joël Le Cha­pe­lain pour L’Apos­trophe, j’y re­trouve beau­coup de fils com­muns avec mon propre pro­jet. C’est pour­quoi je me ré­jouis de por­ter cette sai­son 2017-2018, », confie Fé­riel Ba­kou­ri.

À Pon­toise, L’Apos­trophe ou­vri­ra ses portes au pu­blic sa­me­di 16 sep­tembre à 15h, dans le cadre des Journées du patrimoine. « Nous vous at­ten­dons pour le pre­mier ren­dez-vous de la sai­son : des vi­sites gui­dées dé­voi­le­ront les cou­lisses du théâtre des Lou­vrais. Et parce que le théâtre, c’est aus­si le texte, cette jour­née per­met­tra par ailleurs de dé­cou­vrir le co­mi­té de lec­ture de L’Apos­trophe », note la nou­velle di­rec­trice. « Ven­dre­di 29 sep­tembre, Joël Dra­gu­tin in­vite les spec­ta­teurs à s’im­mis­cer dans son pro­ces­sus de créa­tion en les conviant à une ré­pé­ti­tion pu­blique du Chant des signes II. Dans cette ré­ac­tua­li­sa­tion du Chant des signes plus de vingt ans après sa créa­tion, Joël Dra­gu­tin se moque avec beau­coup d’hu­mour et d’in­tel­li­gence des rouages trop bien hui­lés de la parole po­li­tique, la fa­meuse langue de bois et nous la montre pour ce qu’elle est de­ve­nue : une langue (presque) morte », pour­suit Fé­riel Ba­kou­ri. La soi­rée se pour­sui­vra par un buf­fet convi­vial et une pré­sen­ta­tion of­fi­cielle des sai­sons du Théâtre 95 et de L’apos­trophe.

Théâtre pour dé­bu­ter

Mais le vé­ri­table coup d’en­voi se fe­ra le mar­di 3 oc­tobre, à 20h30. « En par­te­na­riat avec Le Fes­ti­val ba­roque de Pon­toise, Ma­gni­fi­cences à la cour de France dé­ploie­ra sur le pla­teau du théâtre des Lou­vrais les fastes de la cour de Fran­çois Ier », pré­cise la nou­velle pa­tronne de la Scène na­tio­nale.

Fé­riel Ba­kou­ri iden­ti­fie plu­sieurs temps forts cette sai­son, no­tam­ment grâce aux nom­breux par­te­na­riats noués au fil des ans, al­liances qu’elle sou­haite « dé­fendre et ren­for­cer ».

Les temps forts

« Avec Jazz au fil de l’Oise, le 14e Fes­ti­val des Arts Mê­lés, en par­te­na­riat avec le théâtre Paul-Éluard de Be­zons et la Ville de Go­nesse, ou en­core les spec­tacles de Théâtre et Po­li­tique, en par­te­na­riat avec la ra­dio Rgb, sans ou­blier la danse, avec le ré­seau Es­cales danse en Val-d’Oise, Un­wan­ted ou en­core May B, ain­si que les mu­siques ac­tuelles, en par­te­na­riat avec le Forum de Vau­réal… et bien évi­dem­ment nos ar­tistes en ré­si­dence, je ne suis ab­so­lu­ment pas in­quiète pour cette sai­son », confie Fé­riel Ba­kou­ri. « La bonne fré­quen­ta­tion de 2016-2017 », 40 000 spec­ta­teurs ac­cueillis à L’Apos­trophe et 20 000 au Théâtre 95, se­ra-t-elle bat­tue ? Ré­ponse l’été pro­chain.

Jo­seph CANU Plus d’in­fos et dé­tails du pro­gramme sur le site www.la­pos­trophe.net/

De gauche à droite et de haut en bas : Joël Dra­gu­tin pré­sen­te­ra une nou­velle ver­sion du « Chant des signes » le 29 sep­tembre ; Dorothée Mu­nya­ne­za de la Com­pa­gnie Ka­di­di dans le spec­tacle de danse « Un­wan­ted » ; les femmes se­ront au coeur du Fes­ti­val des Arts Mê­lés ; « Bal d’Oise » de Phi­lippe La­feuille par la Cie La Feuille d’Au­tomne. © D.R., Dan Au­cante, Bruce Clarke et Fran­çois Louis Athe­nas.

Fé­riel Ba­kou­ri a fait ses classes à la Scène na­tio­nale de Bo­bi­gny et au Nou­veau Théâtre de Mon­treuil.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.