Ca­mille-Clau­del se fâche

La Gazette du Val d'Oise - - Cergy Et Sa Région - J.C.

Ils ré­clament des heures de cours sup­plé­men­taires. Mer­cre­di 6 sep­tembre, un mou­ve­ment de grève, lar­ge­ment sui­vi par le corps en­sei­gnant, a em­bra­sé le ly­cée Ca­mille-Clau­del de Vau­réal. Les profs pro­testent contre la baisse de la do­ta­tion ho­raire glo­bale (Dhg), le nombre d’heures de cours at­tri­bué chaque an­née à l’éta­blis­se­ment par l’ins­pec­tion aca­dé­mique. En mai der­nier, ils avaient dé­jà ma­ni­fes­té de­vant le ly­cée vau­réa­lien pour dire non à ce ré­gime sec, sy­no­nyme à leurs yeux d’en­sei­gne­ment au ra­bais. Sans ob­te­nir gain de cause. « Nous n’avons pas eu la moindre ré­ponse de la part de l’ins­pec­tion aca­dé­mique, dé­plore Fran­çois Cre­vot, prof de sciences éco­no­miques et se­cré­taire dé­par­te­men­tal de la Fsu. Pour faire tour­ner le ly­cée, on a be­soin de douze heures sup­plé­men­taires. Elles per­met­traient no­tam­ment le dé­dou­ble­ment des heures

de Svt et de phy­sique-chi­mie pour les classes de se­conde ».

Cette « Dhg de misère », les profs n’en veulent pas. Parce que moins d’heures équi­vaut à moins de sou­tien. Et mène tout droit cer­tains élèves à l’échec. « Cette ren­trée, la faible Dhg ne per­met pas de re­con­duire les mêmes dé­dou­ble­ments que les an­nées pré­cé­dentes. Or, les élèves en ont gran­de­ment be­soin, dé­noncent les en­sei­gnants dans un tract dis­tri­bué sa­me­di ma­tin aux pa­rents d’élèves de se­conde. En se­conde, si les de­mi-groupes ont pu in ex­tre­mis être sau­vés en maths et en fran­çais, les tra­vaux pra­tiques de phy­sique-chi­mie et de Svt ont une du­rée de 1h au lieu de 1h30 ». Une am­pu­ta­tion ho­raire qui ne per­met pas, se­lon le corps pro­fes­so­ral, de dis­pen­ser un en­sei­gne­ment de qua­li­té.

Un en­sei­gne­ment de qua­li­té, voi­là ce que ré­clament les profs de Ca­mille-Clau­del qui étaient en grève mer­cre­di 6 sep­tembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.