La Com­pa­gnie des fro­mages va fer­mer

La Manche Libre (Cherbourg) - - L’ACTU EN REGION -

La Com­pa­gnie des Fro­mages et Ri­chesMonts doit ré­duire ses sites de pro­duc­tion. L’en­tre­prise de Cou­tances en fait les frais et doit fer­mer d’ici mai 2019.

Près de 100 em­plois me­na­cés

86 per­sonnes tra­vaillent dans cette en­tre­prise de fa­bri­ca­tion de fro­mages ins­tal­lée dans le quar­tier du Pont-de-Soulles. Elle em­ployait éga­le­ment quinze per­sonnes en in­té­rim. Un re­clas­se­ment leur se­ra pro­po­sé sur les autres sites nor­mands : Du­cey, Vire, et Pa­cé, près d’Alen­çon. Une baisse de pro­duc­tion “pro­gres­sive” de­puis plu­sieurs an­nées a en­traî­né cette dé­ci­sion de la di­rec­tion et des ac­tion­naires Sa­ven­cia et So­diaal. Elle est pas­sée de 5 000 à 3 500 tonnes de fro­mages au­jourd’hui. Do­mi­nique Giard, re­pré­sen­tant syn­di­cal, confirme ces chiffres : “La pro­duc­tion de fro­mages à pâte molle est en baisse constante. C’est ce qui mo­tive la dé­ci­sion des di­ri­geants. Pour­tant, le groupe réa­lise des bé­né­fices. Cette fer­me­ture n’est donc pas jus­ti­fiée”. L’en­tre­prise tra­vaille avec des marques comme le cré­meux nor­mand, Saint-An­dré, Coeur de Lion, Le Rustique... Le site hé­berge aus­si un ser­vice Re­cherche et dé­ve­lop­pe­ment. Ju­lien, 34 ans, 14 ans d’an­cien­ne­té, ma­rié et un en­fant, est pi­lote d’ins­tal­la­tion : “J’ai ache­té une mai­son il y a cinq ans. Al­ler à Vire ou à Pa­cé va en­trai­ner des frais im­por­tants”.

Le site cou­tan­çais de la Com­pa­gnie des Fro­mages et Ri­cheMonts fer­me­ra ses portes en mai 2019. La nou­velle a sur­pris beau­coup de monde.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.