Res­tons zen !

La Manche Libre (Cherbourg) - - L’ACTU EN REGION -

“Quand on dé­mé­nage, le pom­pon des tra­cas­se­ries ad­mi­nis­tra­tives re­vient sans doute à l’ANTS (Agence na­tio­nale des Titres Sé­cu­ri­sés) par la­quelle on doit pas­ser, entre autres pour chan­ger l’adresse sur une carte grise. (...) Pour les plaques an­cien mo­dèle il faut suivre la dé­marche sui­vante : al­ler sur ANTS, puis se connec­ter par France Con­nect en choi­sis­sant ‘ame­li’, puis dans ‘mon es­pace vé­hi­cule’, ‘je sou­haite faire une autre dé­marche’ (que celle du changement d’adresse), ‘faire une autre dé­marche’, ‘je n’ar­rive pas à dé­cla­rer mon changement d’adresse’, en­suite il faut ré­duire la taille des do­cu­ments (dont la de­mande d’im­ma­tri­cu­la­tion en pa­pier) car le maxi est 1 MB (un pro­gramme in­for­ma­tique in­tel­li­gent au­rait pu in­té­grer la ré­duc­tion). On n’est pas loin du but, mais il faut qu’ils réus­sissent à lire ce qu’on a en­voyé. Le comble, c’est ce qui est écrit sur les pla­quettes dif­fu­sées par la Pré­fec­ture : ‘l’Etat sim­pli­fie mes dé­marches’, ‘la carte grise à por­tée de clic’ (clic sans s) et der­niè­re­ment ‘carte grise res­tez zen !’ Au dé­but les pro­fes­sion­nels n’y ar­ri­vaient pas non plus !”.

Ray­mond Ha­mel, Gou­ville-sur-Mer - Agon-Cou­tain­ville

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.