Du nou­veau à la ca­serne

La Manche Libre (Cherbourg) - - CHERBOURG EN COTENTIN -

SA­PEURS-POM­PIERS

A la ca­serne de pom­piers de Cher­bourg, il y a ceux qui vont gra­vir l’Eve­rest et ceux qui, au contraire, s’ins­tallent dans les lo­caux. C’est le cas du nou­veau chef du Centre d’In­ter­ven­tion et de Se­cours, le com­man­dant Phi­lippe Ma­las­sis. Il a pris ses fonc­tions le 1er oc­tobre der­nier. Lors­qu’il évoque son par­cours, c’est sa pas­sion que le com­man­dant Ma­las­sis aborde dès les pre­miers ins­tants. “J’ai été éle­vé dans une ca­serne de pom­piers, en Eure-Et-Loire”, sou­haite-t-il sou­li- gner comme en guise d’hom­mage à la pro­fes­sion.

Pas­sé par Fla­man­ville

De­ve­nu sa­peur-pom­pier vo­lon­taire en 1978, il a fait ses pre­miers pas dans la Manche en 1992, au ser­vice for­ma­tion du dé­par­te­ment, à Saint-Lô. “C’est deux ans après que j’ai re­joint Cher­bourg, à la pré­ven­tion”, pré­cise-t-il. Chef du ser­vice opé­ra­tion du grou­pe­ment Nord en 2001, Phi­lippe Ma­las­sis est de­ve­nu com­man­dant du Centre Nu­cléaire de Pro­duc­tion d’Elec­tri­ci­té de Fla­man­ville en 2007. “Je l’ai été en tant qu’of­fi­cier mis à dis­po­si­tion, c’est-à-dire ex­pert in­cen­die pour ce centre”, ex­plique Phi­lippe Ma­las­sis. Il y a trois ans, le com­man­dant est re­ve­nu à la ca­serne de Cher­bourg. Trois ans qui ont per­mis d’as­su­rer la tran­si­tion dans les meilleures condi­tions avec l’an­cien chef du centre, le com­man­dant Wil­frid Ma­rie. Ce­lui-ci trou­ve­ra d’ailleurs sa nou­velle place au CNPE de Fla­man­ville par le­quel Phi­lippe Ma­las­sis était jus­te­ment pas­sé.

Fraî­che­ment ins­tal­lé dans son bu­reau, Phi­lippe Ma­las­sis, est le nou­veau chef du Centre d’In­ter­ven­tion et de Se­cours de Cher­bourg. Il rem­place le com­man­dant Ma­rie qui était en poste de­puis cinq ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.