Les pro­me­neurs du net, tou­jours plus pré­sents

La Manche Libre (Cherbourg) - - CHERBOURG -

SO­CIÉ­TÉ

La CAF de la Manche a ini­tié le concept des “pro­me­neurs du net” en 2012. Le dé­par­te­ment compte ac­tuel­le­ment 75 pro­me­neurs, dont une tren­taine rien qu’à Cher­bourg, la ville à l’ori­gine du dis­po­si­tif. Le concept s’éten­dra au do­maine de la pa­ren­ta­li­té dans les mois qui viennent. “L’idée au dé­part est que les pro­fes­sion­nels de la jeu­nesse [dans les centres so­ciaux par exemple] fassent le même tra­vail de dis­cus­sion au­près des jeunes qu’à l’ac­cou­tu­mée, mais cette fois sur les ré­seaux so­ciaux. Ils doivent aus­si les gui­der vers le face-à-face”, ex­plique Yann Le Gall, co­or­don­na­teur départemental des pro­me­neurs du net de la Manche. Après s’être ren­du compte de la pré­sence de pro­fes­sion­nels de la pa­ren­ta­li­té sur in­ter­net, la CAF leur a pro­po­sé d’in­té­grer le ré­seau exis­tant.

“L’idée est de gui­der les pa­rents qui ont be­soin de conseils. Le nou­veau concept va im­pli­quer une ving­taine de per­sonnes dans la Manche”, conclut Yann Le Gall.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.