Cou­tances : “les vols, ça suf­fit”

À 58 ans, cet ha­bi­tant est l’adul­te­re­lais à Clai­res­fon­taines.

La Manche Libre (Coutances) - - La Une -

Ch­ris­tiane Dur­chon pré­side l’as­so­cia­tion Tri-tout so­li­daire.

“J’écoute, je vois, je re­monte les in­for­ma­tions des ha­bi­tants…” Jean-jacques Pi­quet a été re­cru­té en sep­tembre 2016 par le centre d’ani­ma­tion Les Unelles.

A 58 ans, il a une fonc­tion d’adul­te­re­lais dans le quar­tier Claires-fon­taines. Il est à l’écoute des ha­bi­tants et anime le cé­lèbre jar­din par­ta­gé. Dans son ate­lier, si­tué près du Foyer des jeunes tra­vailleurs (FJT), il ter­mine de pré­pa­rer un bac à jar­din conçu pour les per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite. “Elles pour­ront

se te­nir de­bout pour jar­di­ner.” Un com­pos­teur en trois par­ties est en cours de réa­li­sa­tion (broyats, ma­tu­ra­tion et com­pos­tage). Jeanjacques Pi­quet est aus­si membre bé­né­vole du conseil ci­toyen, mis en place fin 2014. Il a vu son quar­tier de­ve­nir de plus en plus dy­na­mique, même s’il sou­hai­te­rait plus de mo­bi­li­sa­tion des ha­bi­tants. “Don­ner un pe­tit peu de leur temps, ce se­rait su­per. C’est se trom­per de dire qu’il n’y a rien dans le quar­tier. Le quar­tier vit de plus en plus. Nous ne sommes pas des sur­hommes. Tout le monde est le bien­ve­nu.”

Un contrat ai­dé

Me­nui­sier ébé­niste, Jean-jacques Pi­quet fut pen­dant 21 ans am­bu­lan­cier dans la Manche. “J’avais en­vie de chan­ger de mé­tier. Pas­sion­né de cui­sine, j’ai dé­ci­dé de suivre une for­ma­tion de cui­si­nier.” Il quitte Cou­tances et de­vient chef dans un res­tau­rant du Mont-saint-mi­chel pen­dant un an. “Je me suis en­suite ins­tal­lé à mon compte en 2006 dans un pe­tit vil­lage de 340 ha­bi­tants, en Mayenne, à La Cha­pelle-craon­naise.” Il crée un grand jar­din chez lui où il pro­pose des ani­ma­tions et des concerts. Vic­time de la crise en 2008, Jeanjacques Pi­quet re­vend tout trois ans plus tard. “Ma san­té l’a em­por­té sur ma pas­sion”, ex­plique-t-il. Il dé­cide de re­ve­nir à Cou­tances. Re­con­nu tra­vailleur han­di­ca­pé, il s’oc­cupe en tant que bé­né­vole dans son quar­tier. Entre-temps, on lui pro­pose des for­ma­tions dont l’une est consa­crée à l’ani­ma­tion. À Cou­tances, il s’est vu pro­po­ser un contrat ai­dé. Au­jourd’hui, toutes ses connais­sances dans la me­nui­se­rie et le jar­di­nage, il le met à la dis­po­si­tion des ha­bi­tants.

Jean-jacques Pi­quet, ici dans le jar­din par­ta­gé qu’il anime le mer­cre­di ma­tin. Il a aus­si un ate­lier qu’il par­tage avec les ha­bi­tants les mer­cre­di et jeu­di après-mi­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.