Notre-dame-des-landes : l’ex­pul­sion

La Manche Libre (Coutances) - - France-monde -

Les opé­ra­tions d’ex­pul­sion des “za­distes” de Notre-dame-deslandes ont com­men­cé le 9 avril : me­nées par deux mille gen­darmes mo­biles, elles ont don­né lieu à des af­fron­te­ments au­tour de la Dé­par­te­men­tale 281, que cette ac­tion de­vait sé­cu­ri­ser avec ses abords.

Mais les gen­darmes ont aus­si at­ta­qué un site qui ne fai­sait pas par­tie des cibles of­fi­cielles – et dont les oc­cu­pants n’étaient pas des ex­tré­mistes po­li­tiques : la “ferme des Cent-noms”, éloi­gnée de la Dé­par­te­men­tale. Le pro­jet d’agri­cul­ture al­ter­na­tive de cette ferme la met­tait en prin­cipe à l’abri des ex­pul­sions, se­lon les propres ou­ver­tures du gou­ver­ne­ment re­layées par la pré­fète de Loire-at­lan­tique... Du coup, les pay­sans ri­ve­rains tra­di­tion­nels – qui par ailleurs ne désap­prou­vaient pas l’ex­pul­sion d’ex­tré­mistes – se sont re­tour­nés contre les pou­voirs pu­blics. “La ferme por­tait un vrai pro­jet agri­cole al­ter­na­tif, sa des­truc­tion est une ligne rouge fran­chie par le gou­ver­ne­ment en contra­dic­tion avec ses propres en­ga­ge­ments”, dé­cla­rait mar­di l’as­so­cia­tion his­to­rique ACIPA. Ajou­tant : “Si cette ac­tion n’est pas stop­pée im­mé­dia­te­ment, L’ACIPA ap­pelle ses adhé­rents et sym­pa­thi­sants à ve­nir en nombre sur la zone pour mon­trer leur désac­cord et leur so­li­da­ri­té.”

C’était le risque d’un conflit de plus grande en­ver­gure.

Emo­tion et co­lère d’un cô­té, ex­pul­sion et dé­mo­li­tion de l’autre. Lors de la pre­mière jour­née d’in­ter­ven­tion, les af­fron­te­ments n’ont pas man­qué.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.