Sy­rie : ten­sion dan­ge­reuse entre la Rus­sie et Is­raël

La Manche Libre (Coutances) - - France-monde -

Lun­di 9 avril à l’aube, des mis­siles air-sol ont frappé la base de Tyas, en Sy­rie, uti­li­sée par les avia­tions russe et ira­nienne. Plu­sieurs mi­li­taires ont été tués. Qui a lan­cé les mis­siles ? “L’avia­tion is­raé­lienne”, af­firment Da­mas et Mos­cou. La même base, en ef­fet, avait été bom­bar­dée par Is­raël en fé­vrier. Pour­quoi cette nou­velle at­taque ? Les mé­dias oc­ci­den­taux la re­lient à la po­lé­mique sur l’usage de gaz par l’ar­mée sy­rienne dans la re­prise du der­nier bas­tion dji­ha­diste de la Ghou­ta. La vé­ri­té pour­rait être dif­fé­rente : l’ar­mée is­raé­lienne se sou­cie moins de la Ghou­ta que de frap­per les Ira­niens, dont la pré­sence mi­li­taire en Sy­rie est per­çue comme une me­nace di­recte par le gou­ver­ne­ment Né­ta­nya­hu. D’autre part, Né­ta­nya­hu est in­quiet de l’in­ten­tion ex­pri­mée par Do­nald Trump de re­ti­rer ses troupes de Sy­rie. Par des ac­tions comme celles de Tyas, le Pre­mier mi­nistre is­raé­lien es­père-t-il for­cer les Amé­ri­cains à res­ter ?

De leur cô­té, Trump et Ma­cron en­vi­sa­geaient lun­di des re­pré­sailles contre l’ar­mée sy­rienne. Et Ser­gueï La­vrov, mi­nistre russe des Af­faires étran­gères, ré­pon­dait que la Rus­sie pour­rait ri­pos­ter à son tour. En frap­pant des Amé­ri­cains et des Fran­çais ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.