Ville­dieu : l’in­ter­com s’agran­di­ra-t-elle ?

La Manche Libre (Granville) - - Granville -

VILLE­DIEU-LES-POÊLES

Sa­me­di 6 oc­tobre, les conseillers com­mu­nau­taires s’étaient don­né ren­dez-vous afin de re­don­ner leur ré­ponse quant à la vo­lon­té de la com­mune nou­velle d’ham­bye - Le Guis­lain de re­joindre l’in­ter­com­mu­na­li­té de Ville­dieu. Les élus se sont ac­cor­dés à dire que le dé­lai était très court pour rendre cette dé­ci­sion. Même si dans les faits, il ne se­ra pas né­ces­saire de re­vo­ter pour élire un nou­veau pré­sident et des vice-pré­si­dents, le plus gros se­ra de conclure un nou­vel ac­cord lo­cal qui en­traî­ne­ra une di­mi­nu­tion du nombre de conseillers pré­sents au sein du conseil com­mu­nau­taire (ac­tuel­le­ment, 55 conseillers siègent, ils de­vront être 53 en cas d’agran­dis­se­ment). Pour ce qui est de l’as­pect fi­nan­cier, il fau­dra que la com­mune d’ham­bye ré­cu­père ses com­pé­tences au­près de Cou­tances Mer et Bo­cage avant d’être trans­fé­rées vers Ville­dieu. “On au­ra en­vi­ron un an à par­tir du 1er jan­vier 2019 pour mettre tout d’équerre”,a pré­ci­sé Char­ly Va­rin, pré­sident de Ville­dieu In­ter­com. Une com­mis­sion se­ra éga­le­ment char­gée de l’éva­lua­tion des charges et du trans­fert des équi­pe­ments, mais pour le mo­ment, il est im­pos­sible de chif­frer avant que le trans­fert soit ef­fec­tif.

Le pré­sident a pré­ci­sé uni­que­ment que “nous avons réus­si à ob­te­nir jeu­di 4 oc­tobre que le ti­cket de sor­tie d’ham­bye de Cou­tances Mer et Bo­cage se­rait de 642 000 eu­ros. Je res­pecte tout à fait le sou­hait d’ham­bye, mais il est vrai qu’il me pa­raît com­pli­qué de fi­nan­cer ce trans­fert.”

Un vote à bul­le­tins se­crets

Le vice-pré­sident Marc Briens a po­sé la ques­tion “pour­quoi Ham­bye veut quit­ter Cou­tances? Et comment se fait-il que Mme Na­dège Bes­nier, maire de la com­mune, n’est pas ve­nue à ce conseil nous pré­sen­ter sa dé­marche?” Une in­vi­ta­tion avait ef­fec­ti­ve­ment été faite à l’élue qui a re­fu­sé, ne sou­hai­tant pas in­ter­fé­rer dans le vote. Mi­chel L’hul­lier, maire du Guis­lain, a plai­dé sa cause pour dé­fendre son éven­tuelle fu­ture com­mune nou­velle for­mée avec Ham­bye : “Cou­tances Mer et Bo­cage re­pré­sente 64 com­munes alors que Ville­dieu 28. A l’heure d’au­jourd’hui le maire de la com­mune n’est en fait qu’un garde cham­pêtre amé­lio­ré car toutes les dé­ci­sions sont prises plus hauts. Pour nous, c’était im­por­tant de res­ter à Ville­dieu pour res­ter à taille hu­maine”. Mal­gré plu­sieurs pré­oc­cu­pa­tions, le vote se­ra fait à bul­le­tins se­crets avec 19 voix pour, 16 contre et 9 abs­ten­tions sous ré­serve tou­te­fois fi­nan­cière et à condi­tion que l’opé­ra­tion soit neutre pour l’in­ter­com.

Un vote à bul­le­tin se­cret pour dé­ci­der du sort de la com­mune d’ham­bye lors du conseil com­mu­nau­taire du sa­me­di 6 oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.