PAR LE PE­TIT BOUT DE LA LONGUE-VUE

La Manche Libre (Granville) - - Granville -

PLU : “ces contre-tout se moquent des jeunes”

Pro­non­cée le 27 sep­tembre, l’an­nu­la­tion du Plan lo­cal d’ur­ba­nisme de Gran­ville par le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Caen sus­cite une mul­ti­tude de ré­ac­tions dans la ci­té cor­saire. “En­core une fois le PLU de la ville de Gran­ville s’est fait re­to­quer. Nos élus n’ont tou­jours pas com­pris qu’un PLU doit res­pec­ter les codes de l’ur­ba­nisme, de l’en­vi­ron­ne­ment et du pa­tri­moine plu­tôt que les codes ar­ran­geons-nous entre amis”,

peut-on lire sur la page Fa­ce­book de l’as­so­cia­tion Vie et mé­moires du vieux Gran­ville, pré­si­dée par Ca­the­rine De Vos. Les op­po­sants au PLU ne sont pas les seuls à ré­agir suite à la dé­ci­sion du tri­bu­nal. Cer­tains Gran­vil­lais ma­ni­festent leur sou­tien à la mu­ni­ci­pa­li­té. À l’image de ce mes­sage dé­po­sé par une lec­trice à notre agence : “Non Mes­dames et Mes­sieurs les élus, n’aban­don­nez rien ! Ces pas­séistes, ces contre-tout se moquent des jeunes : pas de lo­ge­ments, pas d’em­plois, pas de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et sur­tout pas de pro­jets am­bi­tieux ! Tous ces vieux n’ont qu’une am­bi­tion : exis­ter ! C’est af­fli­geant. Gran­ville mé­rite mieux !”

L’an­nu­la­tion du PLU sus­cite de mul­tiples ré­ac­tions à Gran­ville.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.