Ces terres per­dues du bout du monde...

La Manche Libre (Saint-Lô) - - L’ACTU EN REGION - Pierre Le­fort, Blan­ville-sur-Mer - Saint-Ma­lo-de-la-Lande

“Quelle idée im­bé­cile a eu Sar­ko­zy de vou­loir agré­ger un nou­veau dé­par­te­ment ex­tra ter­ri­to­rial per­du au fin fond de l’océan In­dien ? Un mal­heu­reux bout de terre (374 km2) sans in­té­rêt sauf sans doute ce­lui très per­son­nel d’y re­cueillir des voix dans les urnes, quitte en­suite à les sau­pou­drer de pres­ta­tions di­verses et va­riées qui fi­nissent par coû­ter. Ce ter­ri­toire per­du si loin de la mé­tro­pole, en ré­volte, né­ces­site l’en­voi de forces consé­quentes de gen­dar­me­rie plus que rai­son­nables et leur lo­gis­tique en­gen­drant des dé­penses dont on se pas­se­rait bien. Il y a tant à faire par ailleurs. Pour­quoi vou­loir être pré­sent par­tout sur la pla­nète. [...] Qu’at­tend-on pour cou­per les chaînes qui re­tiennent des bouts de terres per­dues ? A l’heure ac­tuelle il n’est plus ques­tion de gran­deur de la France. Nous n’avons plus les moyens. Et notre pays n’a pas vo­ca­tion à sau­ver le monde de la mi­sère, plus que d’autres. Nous dé­pen­sons et par­ti­ci­pons d’al­leurs aux opé­ra­tions mi­li­taires (Moyen-Orient, Afrique) sans aide des voi­sins eu­ro­péens, qui s’en gardent bien. Nos propres be­soins dans l’Hexa­gone sont tels qu’il est grand temps de re­plier de la toile hors de nos fron­tières d’Eu­rope.”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.