L’Etat condam­né pour des re­tards aux Prud’hommes

La Marne (Meaux) - - Seine-et-marne -

Ce n’était pas un dos­sier or­di­naire qu’une quin­zaine d’avo­cats du bar­reau de Meaux ont ins­truit ces der­niers mois. Ils ont as­si­gné l’Etat pour un dé­ni de jus­tice. Avec sous le bras plus de 130 dos­siers de clients blo­qués au tri­bu­nal des Prud’hommes de Meaux, ils ont ar­gu­men­té que le manque de moyens de cette ju­ri­dic­tion ne per­met­tait pas aux clients d’être ju­gé dans des condi­tions nor­males. En ef­fet, il faut, en moyenne, près de deux ans avant qu’un dos­sier ne soit ju­gé de­vant le conseil des Prud’hommes. Le dé­li­bé­ré peut, lui aus­si, mettre plu­sieurs mois à être ren­du. Une af­faire qui dé­marre en 2017 ne se­ra donc pas ju­gée avant 2019 au mieux.

Et le tri­bu­nal d’ins­tance de Meaux vient de leur don­ner rai­son. L’Etat a été condam­né à ver­ser 476 000 € que les avo­cats de­vront re­ver­ser à leurs clients au titre du dé­dom­ma­ge­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.