Edouard Phi­lippe à l’écoute des ly­céens cam­pé­siens

Le Pre­mier mi­nistre est ve­nu lan­cer son Tour de France de l’éga­li­té sous la forme d’une table ronde, très par­ti­ci­pa­tive, au ly­cée Des­cartes de Champs-sur-Marne.

La Marne (Meaux) - - Seine-et-marne -

Le ly­cée Des­cartes de Champs-sur-Marne a été choi­si pour lan­cer le Tour de France de l’éga­li­té entre femmes et hommes. Un vaste pro­gramme qui se ter­mi­ne­ra le 8 mars après 300 ate­liers qui de­vraient at­ti­rer près de 50 000 par­ti­ci­pants. Mer­cre­di 4 oc­tobre, le Pre­mier mi­nistre, Edouard Phi­lippe, et sa se­cré­taire d’État Mar­lène Schiap­pa, ont lan­cé le pre­mier ate­lier à Champs.

Le ly­cée Des­cartes n’a pas été choi­si par ha­sard. L’éta­blis­se­ment tra­vaille de­puis long­temps sur cette ques­tion. Les 23 élèves sé­lec­tion­nés ont pu po­ser leurs ques­tions à leurs in­vi­tés de marque : « Nous avons trou­vé dans cet éta­blis­se­ment une équipe pé­da­go­gique très sou­cieuse et mo­ti­vée pour une prise de conscience conti­nue » a glis­sé Edouard Phi­lippe dans son dis­cours fi­nal qui a fait suite à de mul­tiples ques­tions concer­nant la pa­ri­té en po­li­tique, les sa­laires, la dis­cri­mi­na­tion so­ciale, les fi­lières man­quant de femmes, la sen­si­bi­li­sa­tion, les écarts de lan­gage, les vio­lences…

Un large tour d’ho­ri­zon qui a per­mis au mi­nistre, après avoir dé­bu­té ti­mi­de­ment, de ques­tion­ner lui aus­si les jeunes : « Pen­sez-vous que l’éga­li­té est plus pré­sente au­jourd’hui qu’à l’époque de vos pa­rents ? »

Il res­tait à Edouard Phi­lippe de po­ser pour la pho­to de fa­mille avec les élèves ra­vis de cet échange.

Le Pre­mier mi­nistre Edouard Phi­lippe et Mar­lène Schiap­pa, se­cré­taire d’État, par­mi les ly­céens de Des­cartes à Champs-sur--Marne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.