■MARCHE

La Marne (Meaux) - - Sports -

Nom : Mou­li­net

Pré­nom : Alain

Age : 65 ans

Pal­ma­rès : Double cham­pion et re­cord­man de France des 100 km, vain­queur de 4 cir­cuits sé­lec­tifs de 200 km 20 sélections en équipe de France d’ath­lé­tisme… Com­ment a été ac­cueilli votre livre « Le cercle des mar­cheurs dis­pa­rus » ? Ce livre ré­pon­dait à un be­soin ex­pri­mé par nos an­ciens qui crai­gnaient que se perde à ja­mais la glo­rieuse his­toire de la marche de fond. Les re­tours de mes lecteurs ont été élo­gieux. Le Cercle des mar­cheurs dis­pa­rus re­trace no­tam­ment toute l’épo­pée des Pa­ris-Stras­bourg, an­cêtre du Pa­ris-Al­sace ac­tuel, dont on fê­te­ra l’an pro­chain le 92e an­ni­ver­saire.

Pour­quoi la marche peine-t-elle à se faire une place dans le go­tha du sport ? Pa­ris-Stras­bourg à la marche était consi­dé­ré comme le 3e évè­ne­ment spor­tif fran­çais. En­suite, la dé­mo­cra­ti­sa­tion et sur­tout la dé­fer­lante du jog­ging au dé­but des an­nées 80 ont fait perdre à la marche son lustre d’an­tan. Conti­nuer de mar­cher au­jourd’hui sur des routes na­tio­nales avec der­rière soi toute une équipe d’as­sis­tance dans des cam­ping-cars n’a plus au­cun sens et frise le ri­di­cule. La marche de fond doit se re­pen­ser. Du « ville à ville » em­prun­tant des voies vertes et en se­mi-au­to­no­mie comme en trail pour­rait re­don­ner du sang neuf à cette dis­ci­pline.

Quels sont les sou­ve­nirs mar­quants qu’il vous reste du 77 ? Le 77 a été du­rant des dé­cen­nies une terre de marche. J’en conserve de beaux sou­ve­nirs avec no­tam­ment une se­conde place à Me­lun lors du Cham­pion­nat de France des 50 km en 1978 et une vic­toire aux 200 km de La­gny en 1980. L’US Tor­cy était no­tam­ment un club de marche très ré­pu­té avec un cham­pion comme Noël Du­fay.

« Le Cercle des mar­cheurs dis­pa­rus » aux édi­tions Le Mar­cheur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.