Les agres­seurs ont mon­té un guet-apens

Ils lui ont fait su­bir un cal­vaire pour une dette de 70 €

La Montagne (Brive) - - Limousin Faits Divers -

Sept hommes, âgés entre 20 ans et 65 ans, ju­gés par le Tribunal cor­rec­tion­nel de Tulle, ont éco­pé, hier, des peines lourdes, al­lant d’un an à six ans de pri­son ferme. Des condam­na­tions d’une ex­trême gra­vi­té pour des faits qui le sont tout au­tant.

C’est une dette de can­na­bis de 70 € qui est à l’ori­gine d’un dé­chaî­ne­ment de vio­lence qui a eu lieu dans la soi­rée du 8 avril 2015 à Bort­les­orgues. Un jeune homme a été at­ti­ré avec un ami dans un vé­ri­table guet­apens au parc de la ville, puis son cal­vaire a conti­nué dans une fo­rêt proche où ses agres­seurs l’ont em­me­né. La liste des sé­vices su­bis est longue. La vic­time a été ta­bas­sée, ter­ras­sée au sol, ma­tra­quée, puis je­tée dans un coffre de voi­ture avant d’être frap­pée avec une cein­ture et brû­lée au vi­sage à la ci­ga­rette.

Hu­mi­lia­tion

Avec une hu­mi­lia­tion ul­time : ses agres­seurs ont or­don­né au jeune homme de se désha­biller et l’ont aban­don­né nu comme un ver dans la fo­rêt, en lui sub­ti­li­sant, entre autres, son té­lé­phone et ses clés d’ap­par­te­ment.

Du­rant l’au­dience d’hier, la pré­si­dente, Éli­sa­beth Si­mon­neau, a cher­ché à dé­ter­mi­ner la res­pon­sa­bi­li­té exacte de cha­cun des sept pré­ve­nus dans ce dos­sier com­plexe avec plu­sieurs cir­cons­tances ag­gra­vantes, dont des vio­lences vo­lon­taires en réunion avec pré­mé­di­ta­tion.

« Est­ce que quel­qu’un d’entre vous a es­sayé de rai­son­ner les autres, en leur di­sant d’ar­rê­ter ? » A cette ques­tion es­sen­tielle de la pré­si­dente, les pré­ve­nus ont ma­ni­fes­té leur si­ lence comme unique ré­ponse.

Au fil des dé­bats, il est clai­re­ment ap­pa­ru que par­mi les sept per­sonnes pour­sui­vies, se dis­tin­guaient trois ca­té­go­ries : un simple spec­ta­teur qui a re­gar­dé les évé­ne­ments et n’a rien dit ni fait pour ai­der la vic­time, ses ca­ma­rades qui, dans un ef­fet de meute, ont frap­pé et mal­me­né le jeune homme sans rai­son, et en­fin deux hommes aux ca­siers ju­di­ciaires bien four­nis qui ont or­ga­ni­sé le guet­apens.

Ces der­niers n’ont eu de cesse de mi­ni­mi­ser leur res­pon­sa­bi­li­té, niant la pré­mé­di­ta­tion, les coups de cein­ture et l’exis­tence même des ma­traques uti­li­sées. Tous les deux en ré­ci­dive lé­gale, Ste­ven Hat­ton a été condam­né à six ans de pri­son ferme, alors que Ch­ris­to­pher Bra­flan a éco­pé de cinq ans.

Par­mi leurs com­plices, Gé­rard Ju­men­tier, âgé de 65 ans et dé­jà vingt­sept condam­na­tions à son ac­tif, a été condam­né à quatre ans d’em­pri­son­ne­ment. Bas­tien La­peyre, Ben­ja­min Da­renne et Alexandre Lefevre ont éco­pé de trois ans de pri­son dont deux avec sur­sis et une mise à l’épreuve de deux ans. Leurs peines sont as­sor­ties de plu­sieurs obli­ga­tions, celle de tra­vail ou de for­ma­tion, comme celle d’in­dem­ni­ser la vic­time, avec la­quelle le tribunal leur a in­ter­dit d’en­trer en contact.

Quant au der­nier pro­ta­go­niste, il a été condam­né à deux ans de pri­son avec sur­sis et une mise à l’épreuve de deux ans.

Les pré­ve­nus ont éga­le­ment été condam­nés à payer so­li­dai­re­ment au titre du pré­ju­dice mo­ral su­bi 4.000 € à leur vic­time. ■

PHOTO D’ILLUSTRATION AGNÈS GAUDIN

TRIBUNAL DE TULLE. Des peines lourdes ont été pro­non­cées, hier, contre les sept pré­ve­nus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.