La France re­bon­dit contre l’iran

À To­kyo, mar­di

La Montagne (Brive) - - Sports L'actu Nationale -

Cette fois, le rou­leau com­pres­seur n’a pas ca­lé : la France a do­mi­né sans bron­cher l’iran 3-0 (25-20, 2518, 25-22), ce mar­di, lors de son 3e match du tour­noi de qua­li­fi­ca­tion olym­pique (TQO) de To­kyo, der­nière chance de se qua­li­fier pour les Jeux de Rio (5-21 août).

« On ne vou­lait pas avoir de re­grets, on vou­lait vite ou­blier la dé­faite contre la Po­logne », a ex­pli­qué le li­bé­ro Je­nia Gre­ben­ni­kov.

Con­trai­re­ment au frus­trant match contre la Po­logne di­manche, où les Bleus avaient per­du après avoir do­mi­né lar­ge­ment pen­dant deux sets et de­mi et après avoir eu 4 balles de match, les hommes de Laurent Tillie ont gar­dé le rythme dans la 3e manche après avoir rem­por­té tran­quille­ment les deux pre­mières.

« C’était un match cou­pe­ret, on avait pris un coup sur la tête après la Po­logne », a re­con­nu Tillie sou­la­gé, à l’is­sue de la ren­contre, d’avoir re­trou­vé l’es­prit de la Team Yav­bou et no­tam­ment son agres­si­vi­té.

Con­cen­trés et ef­fi­caces du­rant les deux pre­miers sets, comme contre la Po­logne, les Fran­çais ont une nou­velle fois été se­coués et me­nés dans la 3e manche. Mais con­trai­re­ment au pré­cé­dent match, « on ne baisse pas les bras et on re­vient », a re­le­vé le cen­tral Ke­vin Le Roux.

Ce qui a chan­gé en deux jours ? « On ren­trait dans la balle, on avait l’agres­si­vi­té », ex­plique le poin­tu An­to­nin Rou­zier se­lon qui l’équipe s’est dé­li­vrée de la forte ten­sion qui l’a pa­ra­ly­sée lors de ses deux pre­miers matchs.

Le re­tour de l’es­prit Team Yav­bou

« Il nous man­quait l’es­prit Team Yav­bou : agres­si­vi­té et plai­sir », a­t­il re­con­nu en sou­li­gnant que les Bleus avaient « beau­coup dou­té » après la dé­faite contre la Po­logne.

Reste que les Fran­çais, avec le jo­ker grillé contre la Po­logne, ont « le cou­teau sous la gorge » pour le reste du TQO, se­lon leur en­traî­neur.

À com­men­cer par les deux matchs à ve­nir contre l’aus­tra­lie ce mer­cre­di et le Ca­na­da ce jeu­di. « Ce ne se­ront pas des vic­toires at­ten­dues, il fau­dra al­ler les cher­cher car on n’est pas frin­guants, on est un peu boi­teux », a pré­ve­nu le coach.

Outre l’image d’une équipe qui se cherche, Tillie fait ré­fé­rence à l’état phy­sique de son pas­seur et ca­pi­taine Ben­ja­min To­niut­ti qui souffre du dos : « En­core à l’échauf­fe­ment, je pen­sais qu’il n’al­lait pas jouer », a dit l’en­traî­neur à l’is­sue de la ren­contre, sou­li­gnant sa sa­tis­fac­tion d’avoir vu d’autres joueurs en­dos­ser le rôle de lea­der. « Ce n’est pas tout le temps à Ear­vin (Nga­peth) ou Ben­ja­min (To­niut­ti )de ti­rer l’équipe », a­t­il in­sis­té. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.