L’USAL se dé­clare of­fi­ciel­le­ment

Pour l’ac­ces­sion à la Pro D2

La Montagne (Brive) - - Sports Limousin -

Les di­ri­geants de L’USAL ont in­for­mé les ins­tances fé­dé­rales de leur dé­ci­sion de can­di­da­ter à l’ac­ces­sion à la Pro D2 la sai­son pro­chaine. Reste à connaître les mo­da­li­tés du cham­pion­nat de Fé­dé­rale 1 ap­pe­lé à évo­luer.

Le cour­rier, à l’at­ten­tion de Pierre Ca­mou, le pré­sident de la FFR (Fé­dé­ra­tion fran­çaise de rug­by), est par­ti lun­di. Si­gnée par Di­dier Ra­ti­naud, pré­sident de la SASP (So­cié­té ano­nyme spor­tive pro­fes­sion­nelle), Ber­nard Sch­nei­der, vice­pré­sident de la SASP, et Ch­ris­tian Im­bert, pré­sident de l’as­so­cia­tion, la lettre fait état du « sou­hait [du club] de can­di­da­ter à l’ac­ces­sion au cham­pion­nat de France de Pro D2 à l’is­sue de la fu­ture sai­son ».

Le club li­mou­geaud, qui en­vi­sa­geait sé­rieu­se­ment de pos­tu­ler, avait jus­qu’à au­jourd’hui pour se dé­cla­rer. Il l’a fait en temps et en heure, en al­lant au bout d’une dé­marche qui se veut « am­bi­tieuse mais réa­liste ».

Le fait d’être of­fi­ciel­le­ment can­di­date ne ga­ran­tit rien à L’USAL dont le dos­sier de­vra être exa­mi­né par les ins­tances fé­dé­rales.

Autre obli­ga­tion, en plus de la la­bel­li­sa­tion du centre d’en­traî­ne­ment, à la­quelle le club li­mou­geaud est prêt à sa­tis­faire : le bud­get, avec un mi­ni­mum de 1,6 mil­lion d’eu­ros re­quis et 100.000 eu­ros de fonds de ré­serves. « Nos prin­ci­paux par­te­naires ont adhé­ré et nos ré­sul­tats fi­nan­ciers sont bons, in­siste Ch­ris­tian Im­bert. On ne fait pas de fo­lie ».

Alors que l’in­ter­sai­son a com­men­cé avec les pre­miers ren­forts (voir ci­des­sous), le po­si­tion­ne­ment de L’USAL est un fac­teur d’at­trac­ti­vi­té pour le club li­mou­geud alors que la Fé­dé­rale 1 a opé­ré une mu­ta­tion ren­due né­ces­saire par les dé­boires fi­nan­ciers de cer­tains clubs et la trop grande dis­pa­ri­té entre struc­tures pro­fes­sion­nelles et ama­teurs.

Pour l’heure, rien n’a été ar­rê­té. Mais la FFR pour­rait se di­ri­ger vers une poule Élite, ras­sem­blant les can­di­dats à l’ac­ces­sion, et trois poules ré­gio­nales. L’at­trait spor­tif d’une telle for­mule, qui pour­rait ras­sem­bler entre 10 et 14 clubs, se­rait in­dé­niable. Elle pour­rait je­ter les bases de la fu­tur Pro D3. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.