SON PA­TRI­MOINE RÉÉVALUÉ, MACRON FRANCHIT LE SEUIL DE L’ISF ET PAIE DES ARRIÉRÉS

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

SOU­MIS À L’ISF. Ré­troac­ti­ve­ment. Se­lon Me­dia­part et le Ca­nard en­chaî­né, le mi­nistre de l’économie, Em­ma­nuel Macron, va de­voir payer de fa­çon ré­tro­ac­tive l’im­pôt de so­li­da­ri­té sur la for­tune (ISF). Des vé­ri­fi­ca­tions me­nées par le fisc ont conduit à ré­éva­luer le pa­tri­moine de son couple, en par­ti­cu­lier la va­leur de la de­meure de son épouse au Tou­quet (Pas­de­ca­lais). Cette der­nière a été es­ti­mée par l’ad­mi­nis­tra­tion à 1,4 mil­lion d’eu­ros, au lieu du 1,2 mil­lion avan­cé par le mi­nistre, qui a contrac­té un em­prunt pour y réa­li­ser des travaux. In­ter­ro­gé en marge d’une vi­site d’usine à Saint­amand (Nord), l’an­cien ban­quier d’af­faires de Roth­schild a as­su­ré n’avoir « fait l’ob­jet d’au­cun re­dres­se­ment fis­cal », sans tou­te­fois dé­men­tir avoir fait l’ob­jet d’une telle ré­éva­lua­tion. « Je suis en règle avec l’ad­mi­nis­tra­tion fis­cale et avec la Haute Au­to­ri­té pour la trans­pa­rence de la vie pu­blique », a­t­il as­su­ré. « De­puis le pre­mier jour, je me suis confor­mé à ce que ces deux ins­tances ont de­man­dé », a­t­il ajou­té. Le mi­nistre de l’économie, en­tré au gou­ver­ne­ment en août 2014 après deux ans pas­sés au poste de se­cré­taire gé­né­ral ad­joint de l’ély­sée, n’était jusque­là pas as­su­jet­ti à L’ISF, payé par les mé­nages dis­po­sant d’un pa­tri­moine su­pé­rieur à 1,3 mil­lion d’eu­ros. Mais se­lon Me­dia­part, « les vé­ri­fi­ca­tions en­tre­prises » après son ar­ri­vée à Ber­cy, dans le cadre des me­sures de trans­pa­rence mises en place après l’af­faire Ca­hu­zac, ont conduit le fisc à ré­éva­luer son pa­tri­moine, lui fai­sant « fran­chir le seuil de L’ISF ». ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.