VITE DIT

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

JUP­PÉ SE DIT « IM­PA­TIENT ».

Can­di­dat à la pri­maire de la droite, Alain Jup­pé s’est dit « im­pa­tient », hier, d’en­trer en com­pé­ti­tion avec Ni­co­las Sar­ko­zy : « Cha­cun conçoit les choses à sa ma­nière, mais pour être can­di­dat, il lui fau­dra sans doute prendre un peu de dis­tance avec les ap­pa­reils par­ti­sans, qui souffrent d’un dis­cré­dit pro­fond. J’es­père que ce­la vien­dra vite. Vous voyez, moi aus­si, je suis im­pa­tient ! » ■ de 375.000 eu­ros pour n’avoir pas dé­cla­ré 1,5 mil­lion d’eu­ros en li­quide, en 2011, à l’aé­ro­port pa­ri­sien du Bour­get, alors qu’il ren­trait de Li­bye. Cette somme en liasses de billets neufs, condi­tion­nés et sous vide, avait été trou­vée dans ses ba­gages. ■

PAS TOUCHE À MON KIOSQUE.

Une pé­ti­tion en ligne pour sau­ver les cé­lèbres kiosques à jour­naux hauss­man­niens de la ca­pi­tale (Change.org/kios­ques­jour­naux­pa­ris) a dé­jà re­cueilli plus de 10.000 si­gna­tures. La Ville veut, en ef­fet, rem­pla­cer les quelque 360 kiosques pa­ri­siens, dont le mo­dèle hauss­man­nien a été conçu par l’ar­chi­tecte Ga­briel Da­vioud (1823-1881), par un mo­dèle « in­no­vant » sans frise ni pe­tit dôme sur le toit. ■

PROPHÈTE EN SON PAYS.

Un Réu­nion­nais, Lio­nel Ca­lenge, a été nom­mé, hier, di­rec­teur gé­né­ral du centre hos­pi­ta­lier uni­ver­si­taire de La Réunion, se­lon le jour­nal of­fi­ciel, une pre­mière qui était très at­ten­due lo­ca­le­ment. ■

INSÉMINATION POST-MORTEM.

Ma­rian­na Gon­za­lez-go­mez-tur­ri, jeune veuve es­pa­gnole a ob­te­nu, hier, le droit de ré­cu­pé­rer le sperme, conge­lé en France, de son ma­ri, en vue d’une insémination post-mortem dans son pays, une dé­ci­sion ex­cep­tion­nelle de la jus­tice fran­çaise. Le re­fus d’ex­por­ta­tion est « une at­teinte ma­ni­fes­te­ment ex­ces­sive à son droit au res­pect de la vie pri­vée et fa­mi­liale », a es­ti­mé la plus haute ju­ri­dic­tion ad­mi­nis­tra­tive. ■

INTIMIDATION.

Le pré­sident turc, Re­cep Tayyip Er­do­gan, a ap­pe­lé, hier, la chan­ce­lière al­le­mande An­ge­la Mer­kel, ex­hor­tant au « bon sens » à deux jours d’un vote du Bun­des­tag sur une ré­so­lu­tion re­con­nais­sant le gé­no­cide sous l’em­pire ot­to­man des Ar­mé­niens, que nie tou­jours An­ka­ra. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.