Ca­mille Se­non, sur­vi­vante d’ora­dour, re­fuse d’être dis­tin­guée par Valls

La Montagne (Brive) - - Jeux -

Ca­mille Se­non (photo Le Po­pu­laire), sur­vi­vante du mas­sacre d’ora­dour­sur­glane (Haute­vienne), com­mis par la di­vi­sion Das Reich en juin 1944, a re­fu­sé d’être éle­vée au grade de com­man­deur de l’ordre na­tio­nal du Mé­rite. Par une lettre da­tée du 17 mai, le Pre­mier mi­nistre Ma­nuel Valls lui an­non­çait l’avoir nom­mée à ce grade, « di­rec­te­ment sur [sa] pro­po­si­tion ». En ré­ponse, le 20 mai, Ca­mille Se­non (93 ans) fait sa­voir qu’il lui est « im­pos­sible d’ac­cep­ter […] cette dis­tinc­tion mé­ri­tée, alors que je suis to­ta­le­ment so­li­daire des luttes me­nées de­puis 2 mois par les sa­la­riés, les jeunes, une ma­jo­ri­té de dé­pu­tés et de Fran­çais contre la loi Tra­vail que vous ve­nez d’im­po­ser par le 49­3 ». Mi­li­tante syn­di­ca­liste et fé­mi­niste, l’an­cienne se­cré­taire gé­né­rale du syn­di­cat des chèques pos­taux, membre di­ri­geante de la CGT des PTT, ex­plique dans ce cour­rier qu’ac­cep­ter cette dis­tinc­ tion « se­rait re­nier toute [sa] vie de mi­li­tante pour plus de jus­tice, de so­li­da­ri­té, de li­ber­té, de fra­ter­ni­té, de paix… » Le 10 juin 1944, 642 ha­bi­tants d’ora­dour­sur­glane, dont la famille de Ca­mille Se­non, furent mas­sa­crés par la di­vi­sion SS Das Reich. Elle ne dut sa sur­vie qu’au ha­sard… Par­tie tra­vailler ce jour­là à Limoges, elle re­vint dans son vil­lage na­tal juste après le drame, par le tram­way re­liant la ca­pi­tale li­mou­sine à Ora­dour. Ca­mille Se­non a été faite che­va­lier de la Lé­gion d’hon­neur en 1982 et of­fi­cier en 2009. « Quand j’ai re­çu cette pro­po­si­tion le 17 mai, il m’a pa­ru évident que dans ce contexte où des gens luttent pour faire res­pec­ter leurs droits et où mes ca­ma­rades syn­di­ca­listes d’air France sont tra­duits de­vant les tri­bu­naux, il était tout sim­ple­ment in­ac­cep­table pour moi de re­ce­voir cette dis­tinc­tion de M. Ma­nuel Valls » a­t­elle ex­pli­qué. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.