France 5 dans l’oeil du cy­clone!

Cli­mat

La Montagne (Brive) - - Actu Télé - Gilles Bous­sain­gault

Il faut le re­con­naître : quand ils réa­lisent des do­cu­men­taires, les Bri­tan­niques dé­ploient de grands moyens et em­mènent les té­lé­spec­ta­teurs à tra­vers le monde, même pour une simple ex­pé­rience de deux mi­nutes à l’an­tenne.

C’est exac­te­ment ce que fait Ri­chard Ham­mond pour nous faire com­prendre les mys­tères du cli­mat et des élé­ments na­tu­rels. On fait des ren­contres amu­santes au­tant qu’ins­truc­tives. C’est le cas du météorologue amé­ri­cain Reed Tim­mer, qui em­barque l’ani­ma­teur à bord de son Do­mi­na­tor III, un vé­hi­cule au look sor­ti d’un na­nar de science­fic­tion des an­nées 80. Ce pas­sion­né d’ou­ra­gans a trans­for­mé un énorme 4 x 4 Ford en vé­hi­cule blin­dé, re­cou­vert de Kev­lar, et do­té d’un sys­tème unique qui lui per­met de s’an­crer dans le sol. Le but : ap­pro­cher les tor­nades au plus près pour me­su­rer leur vi­tesse. L’une des plus puis­santes en­re­gis­trées af­fi­chait des vents de 480 km/h !

« Les cher­cheurs peuvent me­su­rer les cou­rants entre 50 m et 2 km d’al­ti­tude, ex­plique Josh Wur­man, di­rec­teur du Centre na­tio­nal de re­cherche at­mo­sphé­ri­

Le ton­nerre Pour­quoi voit-on d’abord un éclair, avant d’en­tendre le ton­nerre ? Ri­chard Ham­mond en donne l’ex­pli­ca­tion en la­bo­ra­toire, grâce à une ca­mé­ra haute vi­tesse, qui filme la foudre. L’arc élec­trique frappe en pre­mier, sui­vi de l’onde de choc, in­vi­sible. Elle di­late l’air en le chauf­fant à 1 100 °C. Tout se dé­roule en quelques frac­tions de se­condes. C’est ce phé­no­mène qui pro­voque le bruit ca­rac­té­ris­tique du ton­nerre. « Cli­mat, la puis­sance des élé­ments » à 20 h 45 sur France 5

France 5 dif­fuse un do­cu­men­taire consa­cré au cli­mat et à la fu­rie des élé­ments na­tu­rels, in­car­né par la star de « Top Gear » UK, Ri­chard Ham­mond.

que, à l’uni­ver­si­té d’ok­la­ho­ma. Mais les plus vio­lents se trouvent dans une zone in­fé­rieure à 10 m de haut. Or, elle est im­pé­né­trable à cause des dé­bris ou des ob­jets (mor­ceaux de mai­son, bé­tail…) em­por­tés par la tor­nade. Si l’on peut y in­tro­duire une sonde et donc mieux connaître sa dy­na­mique, les ar­chi­tectes se­ront en me­sure de construire des bâ­ti­ments et des abris plus ré­sis­tants. » Images très im­pres­sion­nantes !

Après les tor­nades, Ri­chard Ham­mond s’in­té­resse à la neige, aux orages, à la grêle, et même à la pluie, en ayant tou­jours re­cours aux spé­cia­listes en la ma­tière. Il en­chaîne les su­jets, aus­si cap­ti­vants les uns que les autres. Saviez­vous qu’il tombe à chaque mi­nute, sur la pla­nète, 900 mil­lions de tonnes de pluie ? Ou que la tem­pé­ra­ture d’un éclair est de 20 000 °C, plus de trois fois su­pé­rieure à la tem­pé­ra­ture du So­leil à sa sur­face ? Qu’il vente ou qu’il fasse une ca­ni­cule, voi­là un do­cu­men­taire à ne pas man­quer !

Ri­chard Ham­mond. Il tombe à chaque mi­nute, sur la pla­nète, 900 mil­lions de tonnes de pluie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.