Le ton se dur­cit contre la loi Tra­vail

De l’aveu même des syn­di­ca­listes, la lutte contre le pro­jet de loi tra­vail est en­trée dans une nou­velle di­men­sion. Dé­mons­tra­tion, hier, en Cor­rèze.

La Montagne (Brive) - - La Une - Pas­cal Gou­my

■ COR­RÈZE. Dans le cadre de la mo­bi­li­sa­tion contre la loi Tra­vail, un bar­rage fil­trant a été mis en place, hier ma­tin, sur la D 1089, à hau­teur de Tulle.

■ ÉLEC­TRI­CI­TÉ. Du­rant toute la jour­née, des cou­pures de cou­rant ont été opé­rées à l’en­droit de col­lec­ti­vi­tés, de zones com­mer­ciales ou d’en­tre­prises.

Im­pos­sible de ren­trer dans Tulle à Cueille et dif­fi­cile d’en sor­tir. La grogne contre la loi tra­vail est mon­tée d’un cran, hier ma­tin, à l’ini­tia­tive de la CGT.

Ener­gie, mé­tal­lur­gie, san­té, trans­ports fer­ro­viaires, per­son­nels com­mu­naux ou en­core re­trai­tés. De nom­breux sec­teurs pro­fes­sion­nels étaient mo­bi­li­sés dans le bar­rage fil­trant mis en place sur la D1089, entre 8 heures et 11 h 30, et qui a réuni quelque 200 per­sonnes.

« À 90 %, les gens sou­tiennent notre mou­ve­ment »

Une opé­ra­tion plu­tôt bien ac­cueillie par les au­to­mo­bi­listes mal­gré la gêne oc­ca­sion­née. « À 90 %, les gens sou­tiennent notre mou­ve­ment », es­time Da­niel, jeune re­trai­té ve­nu de Brive pour dis­tri­buer des tracts aux au­to­mo­bi­listes et ca­mion­neurs.

Ef­fec­ti­ve­ment, hor­mis un in­té­ri­maire qui râle d’avoir « été mis à la bourre », la grande ma­jo­ri­té des conduc­teurs sont bien­ veillants avec les gré­vistes. « Vous avez raison, il faut leur en faire voir à ces en­foi­rés », lance un cam­ping­ca­riste cha­ren­tais qui part sous une salve d’ap­plau­dis­se­ments.

Ce bar­rage fil­trant, qui a contraint po­li­ciers et gen­darmes à mettre en place des « iti­né­raires bis », n’était pas la seule ac­tion mise en place hier. Des cou­pures de cou­rant ci­blées ont été opé­rées tout au long de la jour­née (voir par ailleurs).

Le gros des ma­ni­fes­tants s’est en­suite re­trou­vé sous le mar­ché cou­vert de la gare de Tulle. Avant de se consti­tuer en cor­tège pour ga­gner la pré­fec­ture, les op­po­sants à la loi tra­vail s’en sont pris à l’agence Banque Po­pu­laire du quar­tier de Souil­hac.

« Une sa­la­riée de cette banque qui siège dans les or­ga­nismes au nom de la CGT a été li­cen­ciée. L’ins­pec­tion du tra­vail a in­ va­li­dé le li­cen­cie­ment. La banque a fait appel et a ob­te­nu gain de cause au­près du mi­nis­tère », s’in­digne une ma­ni­fes­tante de­vant l’agence ban­caire.

Comp­tant 160 per­sonnes, le cor­tège a en­suite tra­ver­sé l’ave­nue Vic­tor­hu­go, puis la rue Jean­jau­rès avant de ga­gner la pré­fec­ture où le pré­fet Ber­trand Gaume a re­çu une dé­lé­ga­tion com­po­sée de Re­né Pey­ri­cal (CGT), Jean­louis Puy­de­bois (FSU) et Ma­rie­ch­ris­tine Ca­quot (FO).

« Nous al­lons en­core une fois de­man­der le re­trait to­tal de cette loi, pas seule­ment l’ar­ticle 2 », confiaient­ils de concert avant que le cor­tège s’ébranle.

Pro­chaine mo­bi­li­sa­tion cor­ré­zienne, le 14 juin, à Pa­ris. « On est en train d’or­ga­ni­ser les bus. Parce que le train, il est cher et on n’est pas sûr qu’il y en au­ra », confie Re­né Pey­ri­cal. ■

PHOTO LOUIS FAYET.

PHOTO. LOUIS FAYET.

BAR­RAGE FIL­TRANT. Pen­dant 3 heures, la cir­cu­la­tion a été per­tur­bée sur la D 1089 et des dé­via­tions ont dû être mises en place pour les voi­tures.

PHOTO PAS­CAL GOU­MY

AF­FI­CHAGE. Afin de pro­tes­ter contre le li­cen­cie­ment, abu­sif selon le syn­di­cat, d’une dé­lé­guée de la CGT, la Banque Po­pu­laire a été pla­car­dée de tracts contes­ta­taires.

PHOTO : LOUIS FAYET.

DÉ­FI­LÉ. Les ma­ni­fes­tants ont tra­ver­sé la ville, du mar­ché cou­vert à la pré­fec­ture, où une dé­lé­ga­tion a été re­çue par le pré­fet Ber­trand Gaume.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.