Les jar­di­niers dé­voilent leurs se­crets

La Montagne (Brive) - - Dossier - Ca­ro­line Gi­rard brive@cen­tre­france.com

Jus­qu’à di­manche, pro­fes­sion­nels et par­ti­cu­liers ouvrent leur jar­din en Li­mou­sin. Si la pré­sence du so­leil n’est pas as­su­rée, les dé­cou­vertes, elles, se­ront bien au ren­dez-vous.

«C’est la pre­mière fois que je fais vi­si­ter mon jar­din sous un temps pa­reil ! ». Cas­quette vis­sée sur la tête, bottes en ca­ou­tchouc aux pieds, le Bri­viste Jean­jacques Champ pro­cède à un dernier tour du pro­prié­taire avant les vi­sites du wee­kend.

La pé­da­go­gie ni­chée au coin des jar­dins

Dès au­jourd’hui et jus­qu’à di­manche, son jar­din Ra­con­té fe­ra par­tie de la ving­taine d’autres es­paces verts cor­ré­ziens ou­verts au public. C’est sur les hau­teurs, au lieu­dit Le Peuch, à Brive, que cet an­cien pro­fes­seur de ma­thé­ma­ti­ ques s’adonne à l’une de ses pas­sions. « Nous nous sommes ins­tal­lés il y a 26 ans, et l’en­vi­ron­ne­ment était com­plè­te­ment dif­fé­rent à l’époque ». De­puis, pal­miers, jas­mins, hi­bis­ cus et autres va­rié­tés aux noms sa­vants jonchent les al­lées, et ha­billent les quelque deux hec­tares de sa pro­prié­té. Hier ma­tin, les perles d’eau ruis­se­laient le long des feuilles. Aux « floc­floc » faits par les pieds dans la terre mouillée, s’ajou­taient les bruits des oi­seaux, pré­sents mal­gré le mau­vais temps. Dans ce jar­din de par­ti­cu­lier, chaque pe­tit brin vert trouve sa place. « Il y a des arbres tous les quatre mètres, des ar­bustes tous les deux mètres, et des plants mi­nia­tures tous les 50 cm ». Le cô­té ma­thé­ma­ti­cien qui re­ prend le des­sus, sans doute…

À chaque es­pèce vient se gref­fer, au pied, une pe­tite éti­quette pour l’iden­ti­fier. L’amour du tra­vail bien fait. « En gé­né­ral, ce sont plu­tôt des amis ou des connais­sances qui viennent vi­si­ter mon jar­din, mais j’aime ex­pli­quer ce que je fais, par­ta­ger mes dé­cou­vertes ». Alors dès au­jourd’hui et, peut­être, sans le « floc­floc » des pieds dans la terre mouillée, Jean­jacques Champ va ai­gui­ser son dis­cours pour le grand public.

Outre les arbres et autres plan­ta­tions, le jar­di­nier ama­teur ex­ploite éga­le­ment 250 m² de terre pour son po­ta­ger. « Les vi­si­teurs peuvent re­par­tir avec une pe­tite sa­lade ou une bet­te­rave. Mais bon, si c’est un groupe de cin­quante, il n’y en au­ra peut­être pas pour tout le monde… », plai­sante Jean­jacques Champ, deux fraises à la main. Celles­là, elles se­ront pour les deux vi­si­teurs ■

Pra­tique. Le jar­din Ra­con­té, Le Peuch, à Brive. Au­jourd’hui, sa­me­di et di­manche 8h-12h et 14h-20h. 5€, gra­tuit pour les -18 ans.

PHOTO : GWEN TEYSSEDOU

VI­SITES. Pen­dant trois jours, Jean-jacques Champ ouvre son jar­din au public pour des vi­sites pé­da­go­giques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.