Les soup­çons de la DGSI à l’en­contre de Ju­lien Cou­pat

La Montagne (Brive) - - Limousin Actualité -

Selon l’heb­do­ma­daire Le Point, la Di­rec­tion gé­né­rale de la sé­cu­ri­té in­té­rieure (DGSI) af­firme que Ju­lien Cou­pat, du « groupe de Tarnac », aper­çu dans plu­sieurs cor­tèges, tra­vaille­rait en cou­lisses à une « stra­té­gie de la ten­sion ».

Une note de la DGSI in­ti­tu­lée « Im­pli­ca­tion de l’ul­tra gauche dans la contes­ta­tion contre la loi tra­vail » at­teste de la pré­sence du membre du « groupe de Tarnac » dans les ma­ni­fes­ta­tions. « A Pa­ris, Ju­lien Cou­pat se rend vi­sible tant lors des grandes ma­ni­fes­ta­tions qu’aux ras­sem­ble­ments Nuit de­bout, sans ja­mais prendre part per­son­nel­le­ment aux exac­ tions ». Selon le quo­ti­dien Le Fi­ga­ro, une source proche du mi­nis­tère de l’in­té­rieur confirme que Ju­lien Cou­pat a été aper­çu à plu­sieurs re­prises dans les cor­tèges.

Selon les ser­vices de ren­sei­gne­ment, Ju­lien Cou­pat et ses ca­ma­rades fo­men­te­raient car­ré­ment la ré­vo­lu­tion : « A la pointe du com­bat in­sur­rec­tion­nel, le ré­seau af­fi­ni­taire Cou­pat or­ga­nise des réunions clan­des­tines vi­sant à mettre sur pied un mou­ve­ment ré­vo­lu­tion­naire, écha­fau­dant des ac­ti­vi­tés vi­sant à af­fai­blir les ins­ti­tu­tions éta­tiques. » La note de la DGSI évoque même « une vé­ri­table stra­té­gie de ten­sion ». ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.