L’ita­lie avec Thia­go Mot­ta

Dans la liste des 23 re­te­nus par An­to­nio Conte

La Montagne (Brive) - - Sports L'actu Nationale -

Le sé­lec­tion­neur de l’équipe d’ita­lie An­to­nio Conte a re­te­nu le mi­lieu de ter­rain du Pa­ris SG Thia­go Mot­ta et ce­lui de L’AS Rome Da­niele De Ros­si, un temps in­cer­tains.

«Dé­sor­mais les choix ont été faits. Pour moi ce sont les meilleurs qui sont là », a com­men­té le sé­lec­tion­neur.

Alors que deux pi­liers de son mi­lieu de ter­rain, Clau­dio Mar­chi­sio et Mar­co Ver­rat­ti, ont dé­jà dû dé­cla­rer for­fait sur bles­sure, Conte a craint jus­qu’au bout de de­voir se pas­ser éga­le­ment de Mot­ta, tou­ché au mol­let, et de De Ros­si, qui souf­frait de la cuisse.

Mais ils par­ti­ront fi­na­le­ment en France, contrai­re­ment au mi­lieu de L’AC Mi­lan Ri­car­do Mon­to­li­vo qui, à cause d’un pro­blème au mol­let, man­que­ra lui cet Eu­ro comme il avait man­qué il y a deux ans le Mon­dial au Bré­sil (frac­ture du ti­bia).

Mot­ta, lui, est re­ve­nu in ex­tre­mis en sé­lec­tion, lors des ami­caux du mois de mars. Le sé­lec­tion­neur ne comp­tait pas par­ti­cu­liè­re­ment sur lui et sans les ab­sences de Mar­chi­sio et Ver­rat­ti, il n’au­rait pro­ba­ ble­ment pas été du voyage.

Pour le reste, la liste an­non­cée par Conte com­porte peu de sur­prises. Le socle dé­fen­sif est ce­lui de la Ju­ven­tus Tu­rin (Buf­fon, Bo­nuc­ci, Bar­za­gli, Chiel­li­ni) et l’at­taque, point faible sup­po­sé des Az­zur­ri, est com­po­sée de Pel­lè, Eder, Can­dre­va, In­signe et Im­mo­bile.

La pré­sence au mi­lieu de ter­rain du joueur de la Ju­ ven­tus Ste­fa­no Stu­ra­ro, qui ne joue que très ra­re­ment, est tout de même as­sez in­at­ten­due.

Le mi­lieu de Naples Jor­gin­ho sem­blait mieux pla­cé mais il n’a pas été choi­si et ne fi­gure pas non plus par­mi les trois ré­ser­vistes choi­sis par Conte (le dé­fen­seur cen­tral Ru­ga­ni, le joueur de cou­loir Zap­pa­cos­ta et le mi­lieu de ter­rain Be­nas­si).

Dans ce sec­teur, l’ab­sen­ ce la plus no­table reste donc celle d’an­drea Pir­lo, qui était connue de­puis long­temps puis­qu’il n’a pas par­ti­ci­pé aux deux pre­miers stages de pré­pa­ra­tion de la Na­zio­nale.

« Ceux qui se­ront à l’eu­ro sont les meilleurs, ceux qui me donnent le plus de ga­ran­ties phy­siques, tech­niques et tac­tiques. Il est in­évi­table de faire des choix. C’est im­por­tant d’avoir des gens qui sont au point dans tous les do­maines », a dé­cla­ré Conte pour ex­pli­quer l’ab­sence de Pir­lo qui, à 37 ans, joue dé­sor­mais à New York, en MLS.

En at­taque, Conte a donc éga­le­ment choi­si d’em­me­ner le Na­po­li­tain Lo­ren­zo In­signe et Fe­de­ri­co Bernardeschi, qui joue à la Fio­ren­ti­na.

Ces deux jeunes at­ta­quants sont pro­ba­ble­ment les plus ta­len­tueux d’un sec­teur of­fen­sif as­sez si­nis­tré.

Au bout du compte, l’ita­lie par­ti­ra en France avec un groupe sans doute as­sez li­mi­té en qua­li­té, mais qui peut s’ap­puyer sur l’ex­pé­rience de cer­tains cadres et sur la so­li­di­té de la dé­fense de la Ju­ven­tus. ■

COACH. « Pour moi ce sont les meilleurs qui sont là », a sou­li­gné le sé­lec­tion­neur de l’équipe d’ita­lie An­to­nio Conte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.